Economie

Etat de siège: “ La maximisation des recettes est importante pour l’éradication de l’insécurité” (Gouverneur militaire Nord-Kivu)

Congo Rassure Share


Etat de siège: “ La maximisation des recettes est importante pour l’éradication de l’insécurité” (Gouverneur militaire Nord-Kivu) 


Par la RédactionCongoRassure

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, Kongba Constant, multiplie les consultations avec différentes couches de la population de sa juridiction. Il avait déjà annoncé une série des consultations durant la période de l’état de siège pour réunir les suggestions et les recommandations des uns et des autres dans le processus d’éradication des groupes armés et la recherche de la paix.

Le gouverneur s’est entretenu le vendredi 14 mai avec tous les responsables des régies financières provinciales et nationales au Nord-Kivu. Il leur a fait comprendre l’importance que revêt la maximisation de la recette dans la province et surtout, son caractère important dans l’éradication de l’insécurité.

« Vous devez mobiliser davantage les recettes pour doter à l’État les moyens de sa politique, afin d’éradiquer l’insécurité le plus vite possible ainsi que les groupes armés » a déclaré le gouverneur Kongba au cours de cette rencontre.

Il est vrai que les mouvements citoyens établis au Nord-Kivu ainsi que la population et la société civile, ont déjà dans le passé levé à plusieurs reprises la voix pour décrier l’insuffisance logistique des Forces Armées de la République Démocratique du Congo sur terrain. Mais également, à un moment donné, une frange des mouvements citoyens avaient appelé la population à ne pas payer ses obligations fiscales en guise de protestation contre l’insécurité grandissante dans la région de Beni. Dans les jours à venir, l’opinion pourra conclure si l’appel du gouverneur militaire est suivi par les responsables des régies financières et la population. 

« La guerre étant extrêmement coûteux, il est important que tout le monde participe à son niveau » commente un habitant de Goma. «C’est d’ailleurs pour cela que même les députés et les sénateurs ont choisi volontaire de participer car ils comprennent la complexité de la situation » explique-t-il.

Pour rappel, les élus de la chambre basse et haute du parlement ont tous décidé de participer à l’effort de guerre qui a lieu dans la partie Est de la RDC. Chaque représentant du peuple va débourser 500$ pour gonfler le budget de ceux qui combattent pour préserver l’intégrité nationale.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
14 ⁄ 7 =


error: Content is protected !!