ActualitéPolitique

« Félix, savez-vous quel est le seul moyen de mesurer combien vous aimez quelqu’un? » ( Olivier Kamitatu)

Congo Rassure Share

« Félix, savez-vous quel est le seul moyen de mesurer combien vous aimez quelqu’un? » ( Olivier Kamitatu)


Par Enoch David –CongoRassure

C’est dans un tweet que le porte-parole de Moïse Katumbi s’est exprimé sur le sujet brûlant de la loi proposée par le candidat malheureux à la présidentielle de 2018, Noël Tshiani.

Olivier Kamitatu a, de manière à peine voilée, menacé, le Chef de l’État congolais Félix Tshisekedi, de perdre son allié de taille dans le collectif de l’Union sacrée de la Nation, qu’est Moïse Katumbi. « Félix, savez-vous quel est le seul moyen de mesurer combien vous aimez quelqu’un ? C’est de le perdre ! », a lancé le porte-parole et directeur de cabinet du président d’Ensemble.

Ce qui semble être la pomme de discorde, et le point de divergence entre les deux parties, n’est autre que la proposition de loi dite « Tshiani ».

Cette proposition de loi, qui verrouille l’accès au fauteuil suprême aux seuls Congolais nés de père et de mère congolais, a été déposée jeudi 8 juillet au bureau de l’Assemblée nationale, au grand dam des partisans de Katumbi. Ces derniers estiment, non sans avoir été entendus, que le pouvoir actuel veut exclure leur leader de la course à la présidence de la République en 2023.

Du côté de l’UDPS, les réactions se succèdent

« Le président, Félix Tshisekedi, est le premier à critiquer cette proposition, mais laissez la démocratie s’exprimer. Parlez plutôt des députés d’Ensemble qui soutiennent cette initiative, qui divise tant. Une manipulation malsaine« , a écrit Vidye Tshimanga, conseiller politique du chef de l’État, Félix Tshisekedi.

« Félix Tshisekedi n’a rien contre son frère Moïse Katumbi, que le looser Olivier Kamitatu prétend aimer davantage« ,  a répondu sèchement le député provincial Peter Kazadi. Parlant toujours du porte-parole de Katumbi, Peter Kazadi a ajouté : « S’il y a quelqu’un qui ne sait pas aimer ses partenaires, vacillant au gré de ses intérêts égoïstes, c’est bien ce dernier »

Les prochains jours seront riches en rebondissements. Les questions majeures restent de savoir ce que le camp Katumbi va décider et si l’union sacrée de la Nation va sombrer si cette loi passe.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
25 + 30 =


error: Content is protected !!