ActualitéSécurité

Fizi / Minembwe : Des violents combats signalés entre les Maï Maï et les Twirwaneho à Kalingi

Congo Rassure Share

Fizi / Minembwe : Des violents combats signalés entre les Maï Maï et les Twirwaneho à Kalingi


Par Enoch David -CongoRassure 

Des violents combats sont signalés depuis la journée du dimanche 20 juin 2021 dans la localité Kalingi aux extrêmes de la zone de santé de Minembwe en territoire de Fizi dans la province du Sud-Kivu.

Selon les sources proches à CONGORASSURE.COM, ces affrontements opposent deux groupes armés évoluant dans la région notamment le groupe armé de Twirwaneho et celui des Maï Maï. Les mêmes sources indiquent que ces groupes rebelles s’affrontent depuis dimanche vers 13 heures locales.

Revenant sur la genèse des combats, la population locale rapporte que tout a commencé par un pillage systématique des 240 vaches par les Maï-maï. Après avoir pillé les bétails qui appartenaient aux éleveurs Banyamulenge, les Maï-maï auraient mis le feu sur quelques maisons. Pour l’instant, on parle de deux vaches retrouvées blessées par balles.

En réaction à cet énième  combat entre les deux factions rebelles, le conseil territorial de la jeunesse du territoire de Fizi plaide pour le retour de la paix. “ Il est temps de finir avec la Guerre et construire une paix durable entre les communautés” souligne-t-il.

Par ailleurs, cette structure juvénile condamne ces affrontements et appelle le gouvernement à trouver une solution palliative à cette situation.

 » Nous sollicitons du gouvernement de trouver une solution à la situation sécuritaire qui reste précaire dans les hauts et moyens plateaux de Mitumba. Nous sommes fatigués de vivre chaque jour une guerre qui a un caractère ethnique. Nous demandons aux FARDC de multiplier les efforts pour stopper cette situation frustrante que la population traverse » a dit David Assumani, vice président de la jeunesse du territoire de Fizi.

Ces affrontements ont provoqué un mouvement massif de la population vers le village de Kitavi 4. À Fizi, la situation sécuritaire demeure volatile, plusieurs localités restent occupées par les groupes armés.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
25 − 21 =


error: Content is protected !!