ActualitéPolitique

Godé Mpoyi, président de l’Assemblée Provinciale de Kinshasa, visé par une motion

Congo Rassure Share
  1. Par Christina Mk
17 députés provinciaux de la ville de Kinshasa ont signé une pétition contre le président de l’assemblée provinciale. Godé Mpoyi, à qui les élus provinciaux reprochent plusieurs griefs, se retrouve ainsi sur une chaise éjectable.

Partira ou ne partira pas ?
Dans les prochains jours, les députés provinciaux de Kinshasa devront se prononcer sur ce sujet et donneront le verdict final sur l’avenir de Godé Mpoyi à la tête de la première institution provinciale de Kinshasa.

En effet, dans une motion déposée ce mardi 30 Mars, les députés provinciaux reprochent respectivement à leur président la rareté de la convocation des plénières, la faible production législative, l’inefficacité du contrôle parlementaire, l’incapacité à assurer aux députés ainsi qu’au personnel administratif un traitement digne et régulier, l’enrichissement illicite, l’abus de pouvoir,…

Les élus de Kinshasa décrient également la gestion de Godé Mpoyi qu’ils qualifient « d’opaque » et « peu orthodoxe ».

La motion ayant déjà été signée par plus de 5 députés tel que défini dans le Règlement Intérieur, les élus pourront passer un de ces jours à la procédure de vote.

Rappelons que Godé Mpoyi qui est un élu de la circonscription de Bandalungwa pour le compte du Front Commun pour le Congo-FCC, avait été élu au poste du président de l’Assemblée provincial de Kinshasa par 30 de ses collègues, en Mars 2019. À l’époque il avait promis de se battre pour que le budget d’investissement de la ville de Kinshasa soit revu à la hausse.

 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
22 ⁄ 11 =


error: Content is protected !!