Société

Goma : 4500 personnes formées sur le développement du capital humain et l’inclusion productive

Congo Rassure Share

Goma : 4500 personnes formées sur le développement du capital humain et l’inclusion productive


Le coup d’envoi a été donné vendredi par l’adjoint au maire, le commissaire principal supérieur KAPEND KAMAND Faustin et la représentation du chef du Fonds social de la RDC au niveau du Nord-Kivu.
Goma : 4500 personnes formées sur le développement du capital humain et l'inclusion productive
Goma : 4500 personnes formées sur le développement du capital humain et l’inclusion productive

Selon le Chef d’Antenne Didier MUBINDI, ce projet du Fonds Social est une succession de travaux effectués dans la ville de Goma pendant 95 jours sur les 100 prévus, pour les 5 restants, ces bénéficiaires doivent être occupés afin qu’ils soient formés à avoir un comportement responsable, c’est-à-dire, savoir gérer un budget de ménage et ne pas faire des dépenses inutiles.

« Ils doivent savoir comment mettre en place une activité économique, comment faire une étude de marché et comment gérer les dépenses qu’ils peuvent avoir à leur disposition », a-t-il précisé.

Ces bénéficiaires, qui doivent apprendre toutes les notions citées ci-dessus, pourront devenir autonomes, ce qui leur permettra de présenter un mini-projet qui sera financé par le Fonds social après analyse et évaluation, afin qu’ils puissent se prendre en charge.

Tous les quartiers de la ville de Goma sont concernés par ce projet avant qu’il ne soit repris dans toutes les villes de la province du Nord Kivu, ainsi que dans les autres provinces.

« Dans chaque quartier de la ville de Goma, nous avons utilisé 250 personnes pour les travaux dans les avenues, pour les 18 quartiers de la ville, nous avons 4500 bénéficiaires qui sont en train d’être formés dans 9 sites », a déclaré Didier MUBINDI, avant d’appeler les bénéficiaires à être assidus, à vouloir bénéficier de la formation pour aider non seulement leurs familles, mais aussi leurs communautés.

Par ailleurs, l’adjoint au maire de Goma estime que cette formation est très importante car elle est basée sur la vision du chef de l’Etat, une vision qui a un impact visible sur le volet infrastructure. De plus, pour ces bénéficiaires qui pourront avoir le financement du Fonds Social, cela permettra de réduire le chômage car cette formation et certaines orientations les aideront à aller vers le développement individuel et communautaire.

Selon Faustin KAPEND, l’avantage est aussi d’ordre sécuritaire, d’autant plus que cela permettra de chasser les rebelles, les désœuvrés qui auront des occupations et ainsi changer de comportement en devenant de bons citoyens utiles à la société.

« Cet avantage est à capitaliser, car l’argent ne doit pas être dépensé pour des actes bénins, mais plutôt pour fructifier le capital qui sera à leur disposition », souligne l’autorité urbaine.

Pour les bénéficiaires des travaux et de la formation, c’est une fierté car ils vont concevoir de petits projets de formation, grâce à tout ce qu’ils vont apprendre, ils sont convaincus qu’ils pourront donner de bons fruits.

Notons que 17 écoles construites par le Fonds Social seront mises à la disposition de l’Etat congolais en septembre, et plusieurs autres projets suivront après le plaidoyer mené en ce sens, a déclaré le responsable du Fonds Social RDC au Nord Kivu.

Emmanuel MWENE, Goma

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
17 + 14 =


error: Content is protected !!