Actualité

GOMA : La justice acquitte un homme d’église soupçonné d’être trempé dans une sale affaire d’enlèvement d’enfants

Congo Rassure Share

GOMA : La justice acquitte un homme d’église soupçonné d’être trempé dans une sale affaire d’enlèvement d’enfants


La ville de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu, reste, selon les données de la société civile, l’une des villes de la République démocratique du Congo qui enregistre un nombre effrayant d’enlèvements d’enfants. Ces dernières semaines, l’un des pasteurs renommés de la ville a été appelé à présenter ses défenses devant la justice militaire de Goma car soupçonné de diriger un réseau de kidnappeurs.
GOMA : La justice acquitte un homme d'église soupçonné d'être trempé dans une sale affaire d'enlèvement d'enfants
La justice acquitte un homme d’église soupçonné d’être trempé dans une sale affaire d’enlèvement d’enfants

La population de Goma et particulièrement les fidèles de l’église Emmanuel, ont retenu leur souffle durant près de 45 jours pour que la justice confirme ou infirme les accusations portées contre le pasteur Jean Omari Ramazani. En effet, cet homme église, d’une grande renommée dans le fief du Nord-Kivu, a été initialement accusé d’être de mèche avec les kidnappeurs d’enfants. L’homme d’église était également accusé d’association de malfaiteurs.

Dans l’après-midi du Jeudi 17 novembre, le tribunal a tranché en sa faveur. Jean Omari Ramazani a finalement été acquitté par la justice militaire car, selon les explications émanant de ses proches, à l’issue du procès, le président du tribunal a constaté des irrégularités dans l’incrimination du pasteur de l’église Emmanuel dans une affaire tout aussi délicate que sensible.

Reste que les trois coaccusés du pasteur dans la même affaire n’ont pas eu la même chance. Ils ont été condamnés chacun à la peine de mort et à une amende de 50 000 dollars américains. Le tribunal leur a également reproché d’avoir cité le nom du pasteur comme étant le commanditaire des enlèvements à Goma, visant des enfants, alors que manifestement aucune preuve tangible n’a pu étayer ces affirmations.

Du côté des fidèles de l’église du Christ pour toutes les nations Emmanuel, la joie est à son comble. Après une série de jeunes et de prières ainsi que des boucans dans les environs de la prison centrale, ils soutiennent que Dieu a enfin exaucé leurs prières en montrant au monde l’innocence de leur berger, « que les méchants voulaient tout simplement détruire ».

KMC

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
27 ⁄ 9 =


error: Content is protected !!