Sécurité

Goma : Le conseil urbain de la jeunesse préoccupé par la décision du conseil de sécurité de l’ONU sur l’achat d’armes par RDC

Congo Rassure Share

Goma : Le conseil urbain de la jeunesse préoccupé par la décision du conseil de sécurité de l’ONU sur l’achat d’armes par RDC


Le conseil urbain de la jeunesse de la ville de Goma s’élève contre le blocage de la cargaison d’équipements militaires importés de Turquie par le gouvernement congolais pour combattre les groupes rebelles qui plongent actuellement l’est du pays dans le chaos sécuritaire depuis novembre 2021.
Goma : le conseil urbain de la jeunesse inquiété par la décision du conseil de sécurité des Nations-Unies au sujet des armements acheté par la RDC
Goma : Le conseil urbain de la jeunesse préoccupé par la décision du conseil de sécurité de l’ONU sur l’achat d’armes par RDC

Cette organisation de jeunesse de la capitale provinciale du Nord-Kivu considère cette décision du Conseil de Sécurité des Nations Unies comme un acharnement contre le peuple congolais qui meurt par centaines de milliers chaque année.

Pour Diavy KUBUYA, dans une interview exclusive avec CONGORASSURE.CD, cette décision est paradoxale aux propos de l’ancien porte-parole de la MONUSCO, Matthias Gillmann. Lors d’un point de presse tenu à Kinshasa, cet officiel de l’ONU avait reconnu que la rébellion du M23 qui écume l’Est du pays est organisée comme une armée conventionnelle avec des équipements militaires et des troupes aussi importantes que la RDC et les forces des Nations Unies réunies. Ces propos ont été réitérés peu après par le Secrétaire général de l’ONU sur FRI et FRANCE 24, rappelle la structure.

Le vice-président du comité urbain de la jeunesse de Goma appelle par ailleurs  ses compatriotes à dénoncer de la manière la plus pacifique possible cette injustice que les Nations unies viennent d’afficher à la face du monde contre la République Démocratique du Congo.

« Nous sommes consternés par cette façon de faire des Nations Unies. Ils sont conscients que notre pays fait face à une guerre d’agression sous couvert d’une rébellion avec des armes sophistiquées et modernes des pays qui les soutiennent. Aujourd’hui, le Congo veut relever la tête pour mettre fin à cette guerre qui vient de refaire surface vingt ans après la déroute de ces rebelles en 2013 », indique Diavy KUBUYA.

Face à cela, il invite les jeunes au sens de responsabilité pendant ce cycle infernal de violence que traverse le pays pour éviter de tomber dans le piège de l’ennemi qui fait tout pour inciter le peuple congolais à la haine tribale et à la xénophobie. “Il faut tout faire pour éviter que les bourreaux ne matérialisent facilement leur plan, celui de la balkanisation du Congo”, insiste ce représentant des jeunes de Goma.

Diddy MASTAKI, Goma

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
24 ⁄ 12 =


error: Content is protected !!