ActualitéSociété

GOMA – Pas de reconstruction dans certaines zones : «Les populations vivent sur ces terres depuis des siècles, c’est là que sont enterrés leurs cordons ombilicaux» (Mwami Kahembe IV)

Congo Rassure Share

Mwami Isaac Butsitsi Kahembe IV. ©Droits tiers.


GOMA – Pas de reconstruction dans certaines zones : «Les populations vivent sur ces terres depuis des siècles, c’est là que sont enterrés leurs cordons ombilicaux» (Mwami Kahembe IV)


Par Daudi Amin –CongoRassure /Nord-Kivu

Dans une conférence de presse tenue à Goma Lundi 08 juin 2021,  le premier ministre sama Lukonde a autorisé le retour progressif des populations dans la ville de Goma deux semaines après l’éruption du volcan Nyiragongo.

Sama Lukonde a interdit aux populations de construire sur la partie engloutie par la lave du volcan Nyiragongo à la lisière de la ville de Goma avant d’indiquer que le gouvernement étudiait la possibilité de déplacer une partie de la ville de Goma et du territoire de Nyiragongo exposée, vers la cité de Sake située dans le territoire de Masisi à une trentaine de kilomètres à l’ouest de la ville de Goma.

En réaction, le Mwami Butsitsi Isaac Kahembe IV, notable et chef Coutumier, juge cette décision d’inopportune. Selon lui, les populations de Goma et Bukumu dans le territoire de Nyiragongo vivent traditionnellement avec le volcan Nyiragongo.

« Les populations de Bukumu et de Goma vivent traditionnellement avec le Volcan et il serait pénible et très difficile qu’elles soient déplacées ou délocalisées. Il suffirait que l’OVG fasse son travail comme il faut en informant convenablement et régulièrement la population sans états d’âme« , a t-il dit.

Pour lui, ces terres appartiennent à ces populations depuis des siècles et c’est là que sont enterrés leurs cordons ombilicaux. « Vous ne pouvez pas le détacher de leurs terres. Il faut trouver d’autres solutions » a indiqué le Mwami.

Selon le premier ministre, ce projet de délocalisation d’une partie de Goma vers Sake vise à anticiper tout danger lié à une éruption volcanique dans les prochaines années.

Sama Lukonde a rassuré que la partie consumée par la lave de l’éruption volcanique du 22 mai dernier ne sera plus habitée mais sera exploitée pour les loisirs et le tourisme. Le chef du gouvernement a par ailleurs indiqué que son exécutif va tirer toutes les conséquences de la récente éruption volcanique.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
10 × 18 =


error: Content is protected !!