Actualité

Goma : Polémiques sur l’expression “Merci état de siège pour la sécurité”, écrit en bas du monument de la paix au rond-point cercle sportif

Congo Rassure Share

Goma : Polémiques sur l’expression “Merci état de siège pour la sécurité”, écrit en bas du monument de la paix au rond-point cercle sportif


Le monument de la Paix situé au niveau du Cercle sportif en ville de Goma dans la Commune portant le même nom, précisément au Quartier les Volcans.

Il a été érigée en 2011 par les continents uruguayens de la mission de l’organisation des nations unies pour la stabilisation du Congo (MONUSCO), retouchée ces derniers temps par les animateurs de l’état de siège avec une visibilité militaire.

En bas de ce monument, un message y est écrit “Merci état de siège pour la sécurité”.

Certains habitants de la ville de Goma pensent que des tels messages ne sont pas opportuns vu la situation sécuritaire qui jusqu’à présent ne s’est toujours pas améliorer, ces écrits ne plaisent pas à nombreuses personnes qui s’inscrivent en faux, parlant du remerciement pour la sécurité, pendant que des gens continuent à être massacrés à Beni, dans le Grand nord, mais aussi dans plusieurs autres territoire de la province du Nord-Kivu, la ville de Goma aussi n’est pas épargnée où il y a une semaine un jeune garçon a été tué par des hommes en uniforme à son domicile, un autre blessé par balles avec une femme enceinte.

Rencontrées par Congorassure.cd sur le lieu où se trouve le monument de la Paix, onze (11) personnes ont toutes manifesté un sentiment de regret pour ce message, six (6) d’entre elles, veulent le voir être effacé.

Ces dernières pensent que tant qu’il y a encore des tueries, vols, viols, kidnappings et violations des droits humains, des tels messages ne sont pas à donner à la population. Pour eux, c’est inopportun, voire inutile de passer un message de remerciement, ce qu’ils qualifient des moqueries à leur égard.

Un activiste des droits humains et militant du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA), dit avoir apprécié que le monument de la Paix ait été repeint, mais ce qui y est écrit devrait tout simplement effacé.

« _C’est très intéressant de repeindre ce monument de la Paix, mais malheureusement le message qui y est écrit est une moquerie pour la population qui continue à souffrir et être massacrée chaque jour, d’où il doit être supprimé_ », dit Espoir Ngalukiye.

« _Qu’on supprime ce message pour le remplacer par *Merci état de siège pour l’insécurité*_ », ajoute-t-il.

Selon cet activiste, la sécurité pour les autorités reste à travers les médias, sur les réseaux sociaux et dans leurs maisons, non pas dans les cœurs des populations qui vivent l’insécurité au quotidien.

« _L’Insécurité est le vécue de chaque jour pour la population du Nord-Kivu, il est très impossible d’accepter ce qui n’existe pas_ », insiste Espoir Ngalukiye.

L’état de siège, une mesure exceptionnelle, décrétée par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi depuis mai 2021 pour restaurer la paix et la sécurité dans de deux (2) provinces dans l’Est de la RD Congo, notamment l’Ituri et le Nord-Kivu ; une année maintenant, la sécurité n’est toujours pas assurée aux populations de ces deux (2) provinces dirigées par des militaires.

Emmanuel Mwene, Goma

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
9 × 29 =


error: Content is protected !!