Actualité

Goma : « Quand il y a eu éruption, ils n’ont pas touché à la sirène, maintenant qu’il n’y a rien, ils se permettent de le faire » lâche J. Makundi

Congo Rassure Share


Goma  : « Quand il y a eu éruption, ils n’ont pas touché à la sirène, maintenant qu’il n’y a rien, ils se permettent de le faire » lâche J. Makundi

Par Daudi AminCongorassure/Goma

Après l’éruption du Nyiragongo le week-end 22 mai, la population de GOMA qui fait face à une multiplicité des secousses sismiques, est encore sur les nerfs. Elle attends être rassurée que la ville a été réellement épargnée, tout en se préparant à une nouvelle moins bonne. Ce mercredi 26 mai, c’était une scène à peine croyable au retentissement de la sirène de l’observatoire volcanologique de GOMA. La minute d’après, des déplacements massifs de la population ont été notifiés dans plusieurs coins de la ville. Pour qu’au final, on apprenne que ce n’était qu’une fausse alerte, lancée par « mégarde ».

La sirène d’alerte placée à l’observatoire volcanologique de Goma OVG a retenti dans l’après-midi de ce mercredi 26 mai 2021, créant ainsi une psychose totale au sein de la population qui craint une nouvelle éruption volcanique.

Dans une brève interview accordée à la presse, le coordonnateur Provincial de la protection civile au Nord-Kivu, Joseph makundi, se dit très en colère des suites de la panique et mouvements engendrés par le son de la sirène. « Quand il y a eu éruption, il n’ont pas touché à la sirène, maintenant qu’il n’y a rien, ils se permettent de le faire » lâche le coordonnateur, visiblement très remonté après cet incident.

Il accuse certains agents de la mission onusienne en RDC, MONUSCO, d’être venus pour réparer l’ancienne sirène, de l’avoir activer pour une « simulation ». Il déplore le fait que cela ait été fait sans l’approbation de l’observatoire volcanologique de Goma et aussi sans tenir compte de la situation actuelle.

Selon Joseph Makundi, ces agents de la mission onusienne ont été mis à la disposition des services de sécurité pour qu’ils expliquent leur intention d’activation de la sirène. « Ils vont expliquer à la police ce qu’ils recherchaient en activant la sirène » explique-t-il, en invitant la population de suivre scrupuleusement les recommandations de la protection civile.

Et aussi, il appelle la population au calme et à la vigilance et surtout à ne pas tomber dans le piège de la désinformation en cette période sensible.

Lire également : 

Éruption Nyiragongo : Le Gouvernement apporte son assistance aux sinistrés, des vivres et non vivres ainsi que des médicaments remis !

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure
error: Content is protected !!