ActualitéJustice

Heurts à la fin du Ramadan à Kinshasa : 30 condamnations à mort et 5 acquittements

Congo Rassure Share


Heurts à la fin du Ramadan à Kinshasa : 30 condamnations à mort et 5 acquittements


Par Lwanzo K. –CongoRassure/Kinshasa

Après que le jeudi 13 mai 2021, le stade des martyrs a été le théâtre des troubles entre les partisans des deux leaders musulmans se réclamant chacun comme représentant légal de la communauté islamique du Congo, plus d’une trentaine des interpellations avait été enregistrée. Dès le lendemain de l’événement, le vendredi 14 mai, tous les prévenu ont été jugés en flagrance au tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe.

Le verdict a été rendu public l’avant midi de ce Samedi 15 mai. Sur les 41 prévenus,Le TGI de Kinshasa-Gombe a acquitté cinq prévenus. Pour les cinq mineures qui faisaient partie du groupe des personnes interpellées, le Tribunal de Grande Instance s’est déclaré incompétent concernant leurs cas et les ont tous renvoyés devant leur juge naturel.

Le tribunal a condamné 31 personnes. Parmi lesquelles 30 ont été condamnées à la peine capitale et 1 prévenu à 5 ans de servitude pénale principale.

Les prévenus condamnés viennent d’être reconnus coupables de destruction méchante et association des malfaiteurs, rébellion, coups et blessures volontaires, ainsi que tentatives de meurtre pour certains des condamnés.

Pour rappel la peine de mort n’est plus applicable au Congo-Kinshasa. Elle est désormais systématiquement commuée en condamnation à la perpétuité. Les 29 personnes condamnées à la peine de mort passeront donc les restes de leurs vies derrière les barreaux.

Des troubles ont eu lieu au stade des martyrs dans la capitale Kinshasa durant la célébration de l’Aïd El Fitr le jeudi dernier. Tout était parti du refus du camps soutenant le Cheikh Youssouf Djibondo de voir le Cheikh Abdallah Mangala participer à la cérémonie de la clôture du Ramadan. La police qui était venue pour calmer les esprits s’est malheureusement retrouvée mêlée à la bagarre et a subi des pertes matériels considérables et 41 de ses éléments ont été blessés, dont huit très gravement.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
18 + 10 =


error: Content is protected !!