Politique

« Il s’était arrogé le titre de Dauphin », Ngoyi Kasanji réagit à la sortie cinglante de JM Kabund

Congo Rassure Share

« Il s’était arrogé le titre de Dauphin », Ngoyi Kasanji réagit à la sortie cinglante de JM Kabund


L’ancien gouverneur de la province du Kasaï Oriental, Ngoyi Kasanji a réagi lundi au point de presse de Jean-Marc Kabund. L’ancien gouverneur sous Joseph Kabila et devenu au fil du temps proche du pouvoir en place, affirme que le nouvel opposant est parti en disgrâce.

"Il s'était arrogé le titre de Dauphin", Ngoy Kasanji réagit à la sortie cinglante de JM Kabund

Ngoy Kasanji révèle que Jean-Marc Kabund voulait s’accrocher à son poste à l’assemblée nationale malgré sa démission annoncée en grande pompe. « Son maître était tout simplement fatigué de ses actes d’indiscipline qui lui ont été reprochés à plusieurs reprises mais malheureusement sans changement », a justifié l’ancien gouverneur du Kasaï Oriental. « Si les dénonciations faites aujourd’hui par Kabund étaient vraiment vraies et qu’il en avait assez, il n’aurait pas hésité à confirmer sa démission », a-t-il ajouté.

Pour celui qui est devenu l’un des grands défenseurs de Félix Tshisekedi, la réaction de Jean-Marc Kabund est celle d’un homme frustré qui s’est retrouvé en disgrâce à cause de son comportement qui s’apparentait à de l’indiscipline, alors qu’il était placé au sommet de la deuxième institution de la république, donc à l’assemblée nationale. « En réalité, Félix Tshisekedi en avait assez du comportement de son allié à qui il avait tout donné et en qui il avait placé toute sa confiance », a-t-il dit, rappelant que Jean Marc Kabund est entré une fois dans l’hémicycle accompagné de voyous qui ont administré des coups à certains députés nationaux dont lui-même juste pour intimider tous les députés d’une opinion contraire à la sienne.

JM Kabund n’a pas de leçon à donner, explique par ailleurs l’ancien gouverneur car pour lui, l’homme s’est également comporté comme un agent de circulation, au point de crever les pneus des véhicules jugés par lui et sa garde comme étant en contradiction avec la loi, mais aussi de vouloir créer des dissensions entre le président de la république et sa propre famille ainsi que la garde républicaine. « Ces actes ont été maintes fois reprochés par Fatshi car ils ternissaient l’image du nouveau régime déterminé à envoyer des signaux positifs à la population ».

Concernant les autres bévues de JM Kabund, Ngoyi Kasanji parle des carrés miniers du nouvel opposant dans la province du Lualaba. « Que dire des Chinois placés dans le Lualaba exploitant l’un des gisements les plus riches et grâce auquel il s’est rempli les poches en un clin d’œil ? ». Pour lui, la vérité dans cette affaire est que Kabund a quitté le régime en disgrâce suite à son comportement envers l’opinion publique et que ce comportement a sapé les acquis démocratiques du régime de Félix Tshisekedi. « Ce dauphin de son patron, sans que celui-ci ne le lui ait dit, s’est donné en spectacle en portant des accusations vides de sens qui dégagent de la frustration et de la haine ».

KMC, Kinshasa
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
19 + 6 =


error: Content is protected !!