Actualité

INFOX / Nord-Kivu : Non, il n’y a pas eu une éruption du volcan Nyamulagira dans le parc

Kasereka Mahinda, Directeur Scientifque OVG. ©Tuver W.
Congo Rassure Share
Kasereka Mahinda, Directeur Scientifque OVG. ©Tuver W.


INFOX / Nord-Kivu : Non, il n’y a pas eu une éruption du volcan Nyamulagira dans le parc


Par Christina Mk -Congorassure 

L’après-midi de ce samedi 29 mai, les nouvelles, qui se sont par la suite, révélées fausse, ont fait état de l’éruption du volcan Nyamulagira dans le parc national des Virunga.

Les rumeurs sur une éruption dans le parc des Virunga ont circulé sur la toile congolaise pour presqu’une demi-heure, avant que le ministère de la communication ne confirme sur son compte Twitter ( publication déjà supprimée) et que le ministre de la communication et médias, Patrick Muyeye, n’en parle à son tour sur les ondes de la Radio France Internationale.

« Une éruption volcanique de faible intensité est signalée dans le flanc Nord du Nyamulagira. La lave coule dans une zone non habitée au sein du Parc des Virunga » a alors déclaré le ministre de la communication.

La nouvelle a été reprise par plusieurs journalistes, et à l’espace de quelques minutes , celle-ci a été massivement relayée par les congolais, abasourdis par l’idée qu’il y ait deux éruptions sur une durée d’une semaine.

Contacté à ce sujet, le directeur scientifique de l’observatoire volcanologique de GOMA, Kasereka Mahinda, explique que ce ne sont que des rumeurs. « À ce stade, nous n’avons pas encore enregistré l’éruption de Nyamulagira. Je viens d’être en contact avec le parc, ils m’ont confirmé qu’ils ont fait le survol et ont alerté leur poste de patrouille, mais il n’y a rien » indique-t-il. « Le Nyamulagira émet aussi des panaches de gaz. Ceux-ci se sont dirigés vers Murara et la population a pensé directement à une éruption ».

Kasereka Mahinda est d’avis que ces genres de confusion doivent être réglées le plus vite possible pour éviter que la population ne parle d’éruption quand il y a par exemple des incendies. Par ailleurs, il promet que son service va saisir les autorités provinciales pour que le volcan de Nyamulagira soit aussi suivi de près, pour rassurer la population.

Pour la question du volcan de Nyiragongo, le directeur de l’OVG annonce que d’après l’observation visuelle des experts, « la croûte du cratère s’est effondrée » , en soulignant qu’il y a encore beaucoup de gaz.

Réagissant aux diverses rumeurs partagées sur les réseaux sociaux autour de l’éruption volcanique, Kasereka Mahinda rappelle que « la volcanologie s’apprend à l’école ».  « Il y a une éthique et une déontologie quand on observe un volcan ». Selon lui, c’est la raison pour laquelle la communication autour du sujet doit être bien contrôlée et extrêmement rigoureuse.

Il sied de souligner qu’après l’infirmation d’une éruption volcanique dans le parc de Virunga, le ministère de la communication et médias a, à son tour, rectifié le tir, en récoltant au passage plusieurs réactions teintées de colère et de déception.

 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Un commentaire

Laisser un commentaire

Résoudre : *
22 ⁄ 11 =


error: Content is protected !!