Sécurité

Irumu : Au moins 20 morts et trente maisons incendiées dans une violente attaque des ADF à Otomabere

Congo Rassure Share

Irumu : Au moins 20 morts et trente maisons incendiées dans une violente attaque des ADF à Otomabere


Des combattants des Forces Démocratiques Alliées (ADF) ont tué au moins vingt (20) civils et incendié trente (30) maisons dans la soirée du dimanche 05 juin 2022 dans le village d’Otomabere-Bwanasura situé dans la chefferie de Walese-Vonkutu, territoire d’Irumu dans la province de l’Ituri.

Irumu : Au moins 20 morts et trente maisons incendiées dans une violente attaque des ADF à Otomabere

Contacté par Congorassure.cd dans la matinée du lundi 06 juin 2022, Christophe Munyanderu, coordinateur de la Convention pour le respect des droits de l’homme (CRDH) antenne d’Irumu, parle d’un bilan encore provisoire car il y a plusieurs autres civils disparus ou présumés pris en otage par ces combattants ADF.

« Vingt civils ont été tués par les rebelles ADF dans le village d’Otomabere-Bwanasura dans la nuit du dimanche 5 juin 2022. Les rebelles ont fait leur incursion vers 20h15. Outre ce bilan humain, 30 maisons ont été incendiées et des personnes ont été portées disparues », a-t-il déclaré.

Le CRDH met en garde contre l’installation de nouvelles bases ADF à Mutweyi, Kasoko, Akwekwe, Bekembela, Carrière, Apakolu, Ntume, Kazaroho, Monge et sur la colline de Butani appelée « Madina 2 ». Cette organisation de défense des droits de l’homme dénonce le silence des autorités militaires qui ne veulent pas poursuivre l’ennemi qui se promène en toute quiétude.

Par ailleurs, d’autres sources locales indiquent que 25 corps ont été retrouvés et que les recherches se poursuivent dans la zone de l’attaque. Ce qui fait craindre que le nombre de morts ne s’alourdisse encore dans les prochaines heures, comme le prévient Christophe Munyanderu.

Cette attaque a lieu alors que l’armée congolaise et ougandaise viennent de lancer la troisième phase des opérations Ushujaa qui visent la traque et l’anéantissement du groupe terroriste de l’ADF que l’état Islamique présente comme l’une de ses branches en Afrique centrale.

Par DM Ngovoka
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
3 + 24 =


error: Content is protected !!