ActualitéJustice

ITURI : Après la nuit passée à l’auditorat militaire, le député Assamba accusé «d’outrage au Président » transféré à la prison centrale de Bunia

Congo Rassure Share


ITURI : Après la nuit passée à l’auditorat militaire, le député Assamba accusé «d’outrage au Président » transféré à la prison centrale de Bunia


Par Christina Mukongoma –CongoRassure

« Le Président de la République trompe beaucoup et fait des promesses qu’il ne réalise jamais » ! Cette phrase jugée outrageante à l’endroit du Chef de l’Etat congolais par la justice militaire de l’Ituri, vient de valoir une nuit au député provincial Jean-Bosco Assamba dans la geôle de l’auditorat militaire et un transfert à la prison centrale de Bunia.

Interpellé le dimanche 27 juin pour outrage au Président Tshisekedi dans des propos ténus dans une séance d’échange entre les élus provinciaux et les représentants de la société civile en avril dernier, l’élu de l’Ituri vient d’être transféré ce lundi 28 juin 2021 à la prison centrale de Bunia.

Ces avocats conseils qui confirment ce transfert, indiquent que leur client a de nouveau été entendu à l’auditorat militaire avant que son transfert à la prison centrale ne soit envisagé et décidé. En réaction aux traitements réservés à leur client durant son court séjour à l’auditorat, les représentants de l’élu fustigent ce qu’ils qualifient de mauvais traitement infligés au député provincial par ses geôliers.

« Au delà de tout, notre client est un homme d’État » insistent-ils, en soulignant que l’élu Jean-Bosco Assamba doit être traité dignement, car, avancent-ils «Jusqu’à preuve du contraire,il ne s’agit que de la présomption ».

Aucune source de la justice militaire n’a jusque-là communiqué officiellement sur les faits reprochés à l’élu provincial. Cependant, ses proches collaborateurs et des sources rattachées à sa défense révèlent que l’interpellation du député provincial est étroitement liée à la séquence d’une vidéo devenue virale depuis, où l’élu critiquait avec véhémence les sorties médiatiques du Président de la République, déclarant que le premier citoyen de la République, promettait beaucoup mais sans rien faire. « Il trompe beaucoup…je suis prêt à le lui dire en face lorsque qu’il sera ici (ndlr Ituri) » avait-il alors dit.

Notons que plusieurs personnes sont montées au créneau la journée de ce 28 juin pour dénoncer l’attitude passive observée du côté du parti RDPR du député détenu. Plusieurs observateurs estiment que l’appartenance de ce parti au regroupement de l’Union Sacrée de la Nation serait la raison qui l’aurait probablement rendue aphone sur le sujet. Néanmoins, sur place en Ituri, plusieurs soutiens du député provincial Assamba ont été visibles dans la cour de l’auditorat militaire avant son transfert.

Ituri : Pour avoir qualifié le Chef de l’État de «menteur», un député provincial passe sa première nuit à l’auditorat militaire

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure
error: Content is protected !!