ActualitéSécurité

ITURI – BUNIA : La police présente 5 bandits, 15 armes AK47 et 12 chargeurs garnis au gouverneur militaire

Congo Rassure Share


ITURI – BUNIA : La police présente 5 bandits, 15 armes AK47 et 12 chargeurs garnis au gouverneur militaire


Par Marcus J. Loika –CongoRassure /Ituri

Ils sont au total 5 présumés criminels avec 15 armes AK 47 et 12 chargeurs garnis, ont été présentés ce mardi 01 Juin au gouverneur militaire de l’ituri par le commissaire provincial de la police Ngoy Sengelwa.

Ces Bandits armés sont présumés auteurs  de plusieurs cas d’assassinats dans la ville de Bunia, chef lieu de la province de l’ituri, dont celui d’au moins 4 changeurs de monnaie, à l’espace d’une semaine dans la ville de Bunia .

Le commissaire provincial de la police indique que cette exploit est le résultat d’intensification des patrouilles dans la ville pendant cette période de l’État de siège. « Une série d’actions ont été menées, la toute première était proactive qui consistait à rechercher les informations qui nous ont permis à détecter certaines brebis galeuses et la deuxième action était la redynamisation des différentes patrouilles » a-t-il annoncé, s’adressant à l’autorité provinciale. « Nous vous présentons m une bande des jeunes gens investis totalement dans l’entreprise criminelle allant des vols qualifiés aux assassinats. »

À cette occasion, le Commissaire provincial de la police en Ituri a salué la collaboration dont fait preuve la population dans la traque des groupes criminels.

Prenant la parole,  le gouverneur militaire de l’ituri , le lieutenant général Luboya N’kashama Johnny , tout en félicitant les forces de l’ordre et de sécurité pour le travail abattu, a garanti l’engagement de ses services d’en découdre avec les forces négatives dans la ville de Bunia et ses environs mais aussi dans l’ensemble de la province. « Les criminels doivent savoir qu’à partir d’aujourd’hui, ils seront traqués jusqu’à leur dernier retranchement et ils seront matraqués partout où on va les retrouver. »

Signalons que ce cas d’arrestation coïncide avec l’arrivée à Bunia de l’auditeur supérieur Militaire dans le cadre de la prise des mesures d’accompagnement de l’État siège et ces présumés criminels ont été mis à sa disposition. Et au lieutenant général Luboya N’kashama Johnny de recommander : «Qu’ils soient sévèrement sanctionnés».

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
34 ⁄ 17 =


error: Content is protected !!