ActualitéSécurité

ITURI : Daniel Okito indique qu’il existe un conflit entre les membres des communautés « Nyali » et « Banyabwisha », alliés aux ADF et CODECO

Congo Rassure Share


ITURI : Daniel Okito indique qu’il existe un conflit entre les membres des communautés « Nyali » et « Banyabwisha », alliés aux ADF et CODECO


Par la Rédaction -CongoRassure

Le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Décentralisation et Affaires Coutumières est revenu avec détails sur la question de l’insécurité dans une partie de l’Ituri. Après plusieurs spéculations et rumeurs à ce sujet, au conseil des ministres du vendredi dernier, Daniel Aselo Okito a particulièrement indexé deux communautés de l’Ituri et a souligné une alliance existante avec les groupes armés de l’ADF et CODECO.

L’insécurité perdure en province de l’Ituri et a dernièrement gagné en intensité dans certaines régions, et ce, malgré l’instauration de l’état de siège. Au conseil des ministres du vendredi 11 juin 2021,  Daniel Aselo Okito, Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Décentralisation et Affaires Coutumières a révélé que dans cette province se trouvant dans la partie Est de la République Démocratique du Congo, il a été observé ces dernières semaines un conflit intercommunautaire. “ Il a été observé un conflit entre les membres de la communauté Nyali et ceux de la tribu Banyabwisha alliés aux terroristes ADF/MTM et milices CODECO” peut-on lire dans le compte rendu de la rencontre hebdomadaire des membres du gouvernement.

Le document indique que cette situation qui s’apparente à des actions punitives préméditées s’explique par le massacre d’une cinquantaine de civils « Nyali » dans le territoire d’Irumu et l’enlèvement de 25 orpailleurs de cette tribu par les miliciens CODECO, le 5 juin dernier dans un chantier minier artisanal situé dans le triangle de la forêt de Boku-Mongbalu-Dala dans le territoire de Djugu.

À en croire Daniel Aselo Okito , tous les otages ont été libérés par la suite et malheureusement, certains d’entre eux s’en sont sortis avec des blessures infligées à coups de machette.

Par ailleurs, le Vice-premier ministre a rassuré que face à cette situation, l’exécutif national a pris des mesures drastiques et fait tout ce qu’il peut pour préserver la paix qui reste très fragile dans cette partie de l’Ituri. “ Le Gouvernement s’est engagé notamment à consolider les efforts de pacification entre communautés et à poursuivre la sensibilisation des déplacés à regagner leurs milieux, dans les zones récupérées et sécurisées par les forces de défense et de sécurité” , a déclaré M. Okito.

Pour rappel , la province de l’Ituri a subi des attaques de grande ampleur ces dernières semaines, principalement dans le territoire d’Irumu, où les victimes se comptent souvent par dizaines. Ces multiples attaques ont fini par provoquer la méfiance entre les membres des différentes communautés et tribus locales. À Boga, par exemple, excédée par les attaques meurtrières à répétition attribuées aux rebelles ADF, la société civile a commencé à soulever à son tour la question de la complicité d’une des communautés présentes dans la région.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
23 − 22 =


error: Content is protected !!