ActualitéSécurité

Ituri : Deux éléments FARDC traduits devant la cour supérieure militaire pour perte de munitions

Congo Rassure Share

Ituri : Deux éléments FARDC traduits devant la cour supérieure militaire pour perte de munitions


Par Marcus J. Loika –CongoRassure/Ituri 

La cour supérieure militaire de l’Ituri a siégé ce vendredi 25 juin 2021 pour la toute première fois dépuis sa récente installation dans la province de l’Ituri dans le cadre de l’État de siège.Ce jour, deux militaires FARDC étaient à la barre.

Il s’agit d’un lieutenant Colonel qui était le chargé de la logisque d’une unité et son subalterne Adjudant. Ces deux éléments des forces régulières étaient devant la première audience de la cour supérieure militaire de la province de l’Ituri pour perte d’armes au niveau de leur unité basée à Bogoro, localité située à 30 km au sud de Bunia, dans le territoire d’irumu.

Selon l’auditeur supérieur, au total, 5 armes ont disparu dans l’entrepôt de cette unité le 12 octobre 2020, ceci après la disparition d’un autre lot de 25 armes dans cette même unité sans qu’on en connaisse la destination, dans une région où le mouvement des hommes en armes est très accentué.

Cette première journée a été consacrée à l’instruction du dossier, a indiqué le colonel Joseph Makelele. « Ces armes entretiennent les groupes armés. Cela a une incidence malheureuse dans le secteur et nous voulons mettre un frein à ce ravitaillement, qui reste illicite. Aujourd’hui c’est la réquisition ou l’instruction ».

« C’est demain que nous allons rendre nos réquisitoires et nous allons dire aussi les peines pour chacun d’eux » a également annoncé l’auditeur supérieur, le colonel Joseph Mekelele, dans de propos recueillis par CongoRassure.

La suite du dossier est donc pour demain. À suivre!

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Un commentaire

Laisser un commentaire

Résoudre : *
23 − 9 =


error: Content is protected !!