Société

Ituri : Informés de la participation de Lonema Vajeru à la rencontre avec le facilitateur du processus de Nairobi, les Hema exigent sa démission à la tête de leur association culturelle

Congo Rassure Share

Ituri : Informés de la participation de Lonema Vajeru à la rencontre avec le facilitateur du processus de Nairobi, les Hema exigent sa démission à la tête de leur association culturelle


Les Hema du Nord (Djugu) réunis au sein d’ITE et ceux du Sud (Irumu) réunis au sein d’AKATEBE formant l’association culturelle Ente se disent surpris par les démarches entreprises par l’actuel président de cette structure dans la province de l’Ituri au nom de leur association.
Ituri : Informés de la possible participation de Lonema Vajeru aux négociations de Nairobi, les Hema exigent sa démission à la tête de leur association culturelle
Ituri : Informés de la participation de Lonema Vajeru à la rencontre avec le facilitateur du processus de Nairobi, les Hema exigent sa démission à la tête de leur association culturelle 

Dans une correspondance datée du 16 novembre 2022, la communauté Hema reproche à Lonema Vajeru de prendre des décisions au nom de la communauté sans recourir à l’assemblée générale, organe suprême de la structure.

CONGORASSURE.CD apprend que l’objet du divorce réclamé farouchement par la communauté Hema, est la participation, jugée surprenante, de M. Lonema aux consultations organisées par le facilitateur du processus de Nairobi, l’ex président Kenyan, Uhuru Kenyatta. Pour cette communauté de la province de l’Ituri, à l’Est du pays, cette décision ferait penser, à tord, que les Hema participent activement à la guerre actuelle qui sévit dans leur province, alors qu’ils font plutôt partie des victimes, surtout que « le communiqué final parle d’une tragédie intercommunautaire en Ituri ».

“La communauté Hema est victime du crime de génocide depuis 2017, dont la conséquence est que les membres survivants (rescapés) de ce génocide sont logés dans des camps de réfugiés dans les pays voisins et d’autres dans des sites de déplacés à travers la province de l’Ituri suite à la destruction systématique de 8 communautés Hema dans ladite province, et demandent justice”, peut-on lire dans le document obtenu par CONGORASSURE.CD.

Les membres de cette communauté disent considérer par ailleurs que la gestion de l’actuel leader d’Ente est divisionniste et personnelle, ce qui viole selon eux, l’article 11 du statut d’Ente. Ils insistent par conséquent sur sa démission.

“ITE et AKATEBE constatent que les questions concernant la vie de la communauté hema sont devenues votre propriété privée à des fins que nous ignorons. Tout acte provenant de mission que vous effectuez clandestinement au nom de la communauté Hema n’engage que vous et non la communauté Hema. Demandons votre démission immédiate du poste de président d’Ente avec votre comité directeur, de ne plus engager le peuple Hema au motif que vous êtes divisionniste et personnel”, écrivent-ils à l’intéressé.

Il convient de noter que Lonema Vajeru, actuel président de l’association culturelle Ente a fait partie de la délégation venue d’Ituri pour rencontrer le facilitateur de Nairobi à Kinshasa, au nom de son organisation. Or, depuis le début de la guerre en Ituri, les Hema se disent victimes de la barbarie des groupes armés d’un côté, Codeco à Djugu, et en Irumu avec le FPIC. Une milice appelée Zaïre dont l’identité de ses créateurs est encore controversée et est souvent assimilée à la communauté Hema, une thèse que les concernés n’ont jamais acceptée. Cependant, d’un autre côté M. Vajeru, devant le gouverneur militaire, avait admis la circulation d’armes parmi les jeunes de sa communauté “pour se défendre”, avait-il expliqué.

Marcus Jean Loika, Bunia

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
19 + 27 =


error: Content is protected !!