ActualitéSécurité

Ituri : Khassim Diagne annonce que la traque des ADF va prendre une nouvelle dimension

Congo Rassure Share

Ituri : Khassim Diagne annonce que la traque des ADF va prendre une nouvelle dimension


Par la Rédaction –CongoRassure

Les opérations de traque des rebelles en ITURI vont prendre un nouveau tournant, rassure la Mission Onusienne en RDC, en réaction aux questionnement diverses de la population de la province de l’Ituri après des violences intensifiées des groupes armés dans la région de Tchabi et Boga à environ 120km de Bunia dans le territoire d’Irumu en Ituri.

C’est au terme d’une visite de 24 heures dans la province de l’Ituri, que monsieur Khassim Diagne, Représentant spécial adjoint du Secrétaire général de l’ONU en RDC chargé des opérations et de Protection s’est exprimé le jeudi 17 juin 2021 au sujet de l’insécurité récurrente que connaît cette province

À en croire monsieur Diagne, la traque des ADF va prendre une nouvelle dimension avec l’arrivée imminente de forces supplémentaires de la Brigade d’intervention de la MONUSCO.

« Nous allons établir un plan opérationnel pour accompagner les FARDC à se défaire de l’ennemi ADF. La MONUSCO travaille main dans la main et avec détermination avec les autorités pour aider le Congo à sortir de ses problèmes » a-t-il indiqué.

Avant de préciser que la MONUSCO et l’armée congolaise font face à un ennemi mobile, qui bouge, un ennemi invisible. «Ce sera une bataille à long terme » a-t-il reconnu.

Pour monsieur Diagne, la MONUSCO est déterminée à accompagner le Congo à pouvoir défaire l’ennemi. « Comme vous le savez, il y a déjà un plan de déploiement de la Force de la Brigade d’Intervention, les Népalais vont arriver, les Sud-africains vont arriver, les Kenyans aussi, les Tanzaniens sont déjà là.Avec tout cet accompagnement militaire, sans oublier l’accompagnement civil évidemment, je pense que nous allons venir à bout de cet ennemi ».

Pour le travail réalisé dernièrement par les soldats de la paix de la MONUSCO en ITURI, il souligne que leurs efforts déployés sur terrain ont été reconnus par la société civile. « Evidemment, on ne peut pas être partout, on ne peut pas avoir une réponse parfaite à chaque situation, il y aura toujours quelques malentendus, quelques ratés. Mais dans un point de vue général, la MONUSCO a été aux cotés de l’armée congolaise » a déclaré le représentant spécial adjoint du Secrétaire général de l’ONU en RDC chargé des opérations et de Protection.

Enfin M. Diagne a insisté sur la réponse multidimensionnelle au problème de l’insécurité. « L’option militaire est certes nécessaire mais pas suffisante, les communautés doivent jouer leur partition en apprenant à régler les différends qui les divisent » a-t-il déclaré.

Khassim Diagne a séjourné en Ituri pour une « visite de compassion et de solidarité envers les autorités et les populations victimes de cette barbarie » et ce cadre de la MONUSCO a bouclé sa visite par Tchabi où les rebelles ont violemment ôté la vie à plusieurs personnes les semaines passées.

Sur place, il a également annoncé le renforcement des effectifs des soldats de la Paix pour aider les forces de l’ordre à mieux lutter contre les groupes armés dans la région.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
11 × 30 =


error: Content is protected !!