Actualité

Ituri : la FEC menace de suspendre les activités dans 48h suite à la présence jugée illégale des barrières de l’OCC

Congo Rassure Share

Ituri : la FEC menace de suspendre les activités dans 48h suite à la présence jugée illégale des barrières de l’OCC


Déguerpit il y a quelques semaines passées dans plusieurs barrières à l’entrée aux environs de la ville de Bunia par le gouverneur militaire de l’Ituri, l’Office congolais de contrôle OCC signe son retour dans plusieurs autres axes routiers de la province en érigeant plus de 60 barrières, ce qui inquiète les opérateurs économiques réunis au sein de la FEC.
Ituri : la FEC menace de suspendre les activités dans 48h suite à la présence jugée illégale des barrières de l’OCC
La FEC menace de suspendre les activités dans 48h suite à la présence jugée illégale des barrières de l’OCC

«Nous étions satisfaites de voir les services illégaux déguerpis dans les différentes barrières de la DGRPI, sous toutes attentes nous sommes étonnés de constater le retour de l’OCC à l’intérieur de la province, ce qui laisse à croire que la FEC n’est pas attendue» Lance la FEC.

Les opérateurs économiques de l’ITU ri accordent cependant 48h à ce service de déguerpir ses différentes barrières dans le cas contraire les activités seront fermées et la FEC va rompre tous les engagements qui les lient au gouvernement provincial.

« Plus de 60 barrières de tracasseries sont notifiées, pendant nous avons demandé que l’OCC soit installé uniquement aux frontières comme dit la loi. Et donc dans 48h si ce service ne quitte pas, nous allons suspendre nos activités et couper toutes collaborations avec le gouvernement provincial» ajoute Daniel Mugisa, le président intérimaire de cette fédération.

Nous avons tenté en vain d’entrain en contact avec les autorités de l’OCC Bunia pour savoir plus sur leur motivation mais sans succès.

Marcus Jean Loika

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
11 + 5 =


error: Content is protected !!