ActualitéSécurité

Ituri : La société civile menace de mener des actions de grandes envergures suite au massacre de la population

Congo Rassure Share

Par Marcus J. Loika 

La société civile de l’ituri est montée au créneau ce vendredi 16 avril, pour dénoncer ce qu’elle qualifie de crimes de masse et crimes contre l’humanité commis par différents groupes armés.

Dans un message de ras-le-bol adressé au chef de l’État , ces forces vives dressent un bilan de 11 civiles tués par les groupes armés à l’espace de 5 jours, dont 9 à Djugu par les miliciens de la codeco et deux autres tués par la FPIC en Irumu, avec plusieurs dégâts, notamment la coupure de la circulation sur la RN27 au niveau de Fataki , l’incendie des maisons de la population dans la même contrée et des hôpitaux vandalisés dans d’autres localités de Djugu.

Dieudonné Lossa Dhekana,  le coordonnateur de la société civile de l’ituri , recommande à l’Etat congolais “d’éradiquer les groupes armés actifs en ituri, de rouvrir sans délai la RN27, d’organiser un DDRC pour tous les groupes armés en Ituri le plutôt possible, de relever tous les officiers militaires et les responsables des bases logistiques de la province et de mener un audit d’urgence des frais alloués aux opérations militaires en Ituri.

La société civile exige également une mission d’itinérance des autorités provinciales dans certaines localités de Djugu dans le but de compatir avec les sinistrés. Elle demande aux élus de l’Ituri de regagner Bunia dans un mois pour s’occuper de la situation sécuritaire.

D’ici Lundi 19 Avril,  s’il n’y a aucune réaction la société civile de l’Ituri menace de décréter trois journées sans activités dès le mardi de la semaine prochaine. Cette action sera suivie d’autres actions de grandes envergures.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
17 − 8 =


error: Content is protected !!