ActualitéPolitique

Ituri: l’Assemblée Provinciale juge mitigés les 563 jours de la gouvernance Bamanisa

Congo Rassure Share

Par Marcus Jean Loika 

La session ordinaire de Mars s’est ouverte ce mardi 30 Mars 2021 à l’Assemblée provinciale de l’ituri. Celle-ci est consacrée principalement aux activités parlementaires.

Dans son mot d’ouverture, le président de cet organe délibérant a dressé un tableau sombre de la situation sécuritaire, socio-économique ainsi que politique de la province.

Occasion pour Banga Tchombe Siméon  d’interpeller l’exécutif provincial sur ses promesses faites à la population Iturienne  via les députés provinciaux avant l’élection du Gouverneur Bamanisa et l’investiture de son Gouvernement.

Les parlementaires exhortent l’autorité provinciale à tout mettre en œuvre pour arriver à contourner les difficultés que rencontrent la province et à éradiquer également le phénomène groupes armés ainsi que la multiplicité de barrières illégales en Ituri.

Dans les propos recueillis par CongoRassure, le président de la première institution provinciale a fait savoir au gouverneur Jean Bamanisa Saidi que la population iturienne, dans sa grande majorité, semble critiquer négativement sa gouvernance à mi parcours.

«L’insécurité causée par les groupes armés est devenue grandissante dans la majeure partie de la province, la régie provinciale n’a jamais pu mobiliser les recettes suffisantes pour le développement de la province, les travaux de la modernisation de la voirie urbaine évoluent à pas de tortue alors que la population contribue normalement à travers les pétroliers. Aussi, le banditisme et la criminalité urbaine se portent bien en ville de Bunia et environ. »

De son côté, le gouverneur de la province de l’Ituri, Jean Bamanisa Saidi reconnaît les faits. Jean Bamanisa explique que les défis sécuritaires auxquels fait face la province ne lui permettent pas d’exploiter son programme en faveur de la population Iturienne.

« Effectivement, c’est un bilan qui est très difficile à faire car nous sommes dans une situation qui ne nous permet pas de travailler comme il se doit ».

Le gouverneur de province appelle la population à l’unité et à se désolidariser des groupes armés qui mettent en mal le décollage de la province.

C’est depuis le vendredi 12 juillet 2019 que le gouvernement Bamanisa a été  investi par les élus provinciaux avec comme objectif de faire de l’ Ituri une petite suisse. Près de deux ans après, la province continue de sombrer.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
22 − 17 =


error: Content is protected !!