ActualitéSécurité

Ituri : les activités tournent au ralenti à Bunia après la mort d’au moins 5 personnes

Congo Rassure Share

Par Marcus J. Loika 

Les activités économiques restent paralysées dans la ville de Bunia, chef lieu de la province de l’Ituri, suite à la présence d’un groupe des jeunes venus d’Iga-barrière, territoire de Djugu.

Ces jeunes sont venus avec 5 corps des personnes tuées lors de l’incursion des miliciens de la CODECO au village Baimanu, situé à plus au moins 32 kilomètres de Bunia, en territoire de Djugu.

Ces jeunes en colère avaient primordialement la ferme intention d’acheminer les corps de victimes au gouvernorat de la province pour une exposition avant de les déposer à la Morgue de l’hôpital Général de Bunia.

Après 20 km de marche reliant Iga-barrière à Bunia,  ces jeunes ont violé le consigne des agents de l’ordre qui étaient mis à leurs dispositions pour les encadrer.

C’est au rond point Pique-nique de la ville de Bunia que la situation a dégénéré, ce qui a conduit à un accrochage entre ces manifestants et la police.

Après plusieurs coups de sommation , la manifestation a été dispersée et cela a impacté les activités socio-économiques dans la ville où  boutiques, magasins , banques, stations d’essence , marché central et autres ont fermés précipitamment leurs portes.

Joint au téléphone par CongoRassure,  le porte-parole de la Police Nationale Congolaise de l’Ituri, Roger Tibasima, appelle la population au calme et à vaquer librement à ses activités.

Signalons que ces jeunes sont parmis ceux qui ont coupé, depuis le lundi de cette semaine, la Route Nationale 27 pour dénoncer les actes de la Codeco dans leur régions. Selon des sources sur place, ils ont atteint ce jour plus de 6 mètres de profondeur! En attendant une solution, ils comptent creuser jusqu’à l’épuisement. 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
16 × 21 =


error: Content is protected !!