ActualitéSécurité

Ituri : Les Hema donnent un mois au gouvernement pour rétablir la paix sous menace de se prendre en charge

Congo Rassure Share

Par Marcus J. Loika 

La cérémonie funéraire des victimes de l’attaque de Nyara a eu lieu à Shari, localité voisine de Nyara ce samedi 24 Avril, en presence de plusieurs visages emblématiques de la communauté Hema mais aussi de membre du gouvernement provincial.

Au total 9 corps des civils parmi les 12 victimes, en majorité Hema, ont été mis en terre sous une forte émotion et larmes des membres des familles et des proches.

Au terrain du Football de Shari, c’était une série des messages qui a été lancée à la population et aux autorités provinciales présentes à cette cérémonie.

Ces intervenants ont tous martelé sur l’engagement du gouvernement et des autorités sécuritaires dans la restauration de paix et de l’autorité de l’État dans la province de l’ituri et surtout la sécurisation des membres de la communauté Hema,  « principales victimes des exactions des groupes armés actifs en ituri dont notamment la codeco et la FPIC ».

À cette occasion, les membres de la communauté Hema ont accordé un ultimatum d’un mois au gouvernent Congolais de prendre ses responsabilités pour rétablir la paix et la sécurité en Ituri. Dans le cas contraire les membres de la dite communauté seront dans l’obligation de se prendre en charge « contre les groupes armés qui les exterminent »

« Où est-ce que la CODECO et la FPIC ont trouvé des armes et des tenues ? » s’est interrogé le chef de la chefferie de Bahema Banyagi, Yves Kawa Panga. Avant de poursuivre : « Nous les chefs , nous ne pouvons plus accepter de voir nos administrés être égorgés et les bourreaux aidés par le gouvernement. Nous donnons un dernier ultimatum au gouvernement. Nous n’avons peur ni de la prison et encore moins de la mort. Nous demandons aux autorités présentes de passer le message au gouvernent de la République. »

Le chef Kawa annonce que si dans un mois le gouvernement n’arrive pas à mettre fin aux milices, ils sont prêts à se défendre.

Son annonce a été vivement acclamée par les jeunes Hema présents à la cérémonie. Mais fait craindre la résurgence des évènements qui ont endeuillé la province de l’Ituri au début des années 2000.

À noter que les membres de la communauté Hema et 4 autres communautés de l’Ituri se disent principales cibles des attaques des groupes armés de la Codeco et FPIC depuis décembre 2017. Elles ont perdu des milliers des personnes et ont enregistré un nombre élevé des déplacés.

Les Hema à leur tour ont toujours été pointés du doigt comme formant le gros de la milice d’autodéfense dénommée Zaïre.

Les membres de cette communauté se confient aux autorités du pays et espèrent le rétablissement de la paix dans moins d’un mois, pour éviter qu’ils ne prennent eux même les choses en main. 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
4 + 7 =


error: Content is protected !!