ActualitéSécurité

Ituri : Les transporteurs suspendent les trafics sur le tronçon Luna-Komanda suite aux attaques récurrentes des ADF

Congo Rassure Share


Ituri : Les transporteurs suspendent les trafics sur le tronçon Luna-Komanda suite aux attaques récurrentes des ADF


L’union nationale des transporteurs, UNATRA, a annoncé ce week-end, la suspension des trafics sur le tronçon Luna-Komanda, dans le territoire d’Irumu en province de l’Ituri.

Excédés par les nombres des morts et d’enlèvements attribués aux rebelles ADF sur ce tronçon d’une importance cruciale, car reliant les deux grandes villes de Beni au Nord-Kivu et de Bunia en Ituri, les transporteurs qui empruntent cette route mûrissaient déjà depuis un certain temps l’idée d’un arrêt temporaire des activités.

Selon les sources de l’UNATRA, qui insistent sur le fait que les chauffeurs et leurs passagers sont les premières victimes de la barbarie sur cette route nationale, c’est l’insécurité grandissante ponctuée par les attaques répétées des terroristes de l’ADF qui a précipité cette décision.

En conséquence, l’organisation conditionne la reprise du trafic par l’obtention d’une garantie de sécurité de la part du gouverneur militaire de l’Ituri. L’UNATRA dit espérer surtout le retour effectif de la paix le long de la RN 04, dans la zone d’Irumu.

Aussi, se confiant à CongoRassure, le président des transporteurs du Nord-Kivu, Jimmy Munguluma, a déclaré que l’UNATRA n’attendra désormais plus que le feu vert de l’autorité provinciale de l’Ituri pour lever la mesure de suspension prise ce week-end. « Si le gouverneur nous dit qu’il va sécuriser la route, nous reprendrons nos activités » a-t-il déclaré.

Ces dernières semaines, des combattants assimilés aux éléments de l’ADF ont mis le feu à plusieurs véhicules, tuant au passage de nombreux passagers, et cela, malgré les opérations militaires dans la région. Le dernier drame en date est l’assassinat le jeudi 8 juillet dernier du chauffeur Napoléon et ses 4 passagers, en plus de l’incendie de 3 véhicules.

Cette situation plus que préoccupante a fini par handicaper la circulation des personnes et de leurs biens entre les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Par Marcus Jean Loika, CongoRassure/Bunia

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
8 − 1 =


error: Content is protected !!