ActualitéSécurité

ITURI : Plus de 50 morts dans une attaque attribuée aux ADF à Boga et Tchabi (Mis à jour)

Congo Rassure Share


ITURI : Plus de 50 morts dans une attaque attribuée aux ADF à Boga et Tchabi (Mis à jour)


Par La Rédaction  -Congorassure

Le matin de ce lundi 31 mai 2021, la coordination civile de Boga avait avancé le nombre de trois morts à Congorassure. Elle avait tout de même prévenu que le bilan n’était que provisoire car plusieurs personnes étaient sans traces et présumées kidnappées ou mortes.

Les dernières nouvelles confirment la crainte qu’a exprimé Gili Gotabo, coordonnateur de la société civile de ce territoire,  joint le matin de ce lundi 31 mai au téléphone, par Congorassure.

C’est vers 1h que ces éléments ont fait irruption et ont pris en otage la population,  en prenant soin de ligoter certains membres de la communauté. Et ils ont fini par abattre certains habitants du coin.” avait-il révélé alors, en précisant que “les fouilles se poursuivaient pour rechercher d’autres  corps des victimes dans la brousse.” Tout laissait croire que d’autres corps gisaient encore dans la brousse.

Selon les sources dans la région ces combattants en provenance du Nord-Kivu ont également pris pour cible le site de déplacés de Rubingo.

Selon le chef du groupement Rubingo dans la chefferie de Bahema Boga , “au moins 39 civiles ont été sauvagement massacrés dont 36 déplacés hébergés dans le site de déplacés de Rubingo.”Les combattants ont aussi incendié les cases des habitants. Et des sources locales soupçonnent qu’ils se sont servis de la complicité de certains locaux dans l’accomplissement de leur sale besogne.

À Tchabi, la société civile d’irumu avance le nombre de 20 tués. “ 4 femmes font partie des victimes. On enregistre aussi 4 enfants tués, ils étaient tous âgés de moins de 18 ans, ainsi que 12 hommes.” On signale également sur les lieux du drame, une dizaine de kidnapping  ainsi que le pillage et incendie des biens appartenant à la population.

Cette double attaque intervient quelques jours après celle dont a été victime la chefferie de Babila Babombi en territoire de Mambasa, en province de l’ituri. Durant cette attaque, plus de 30 personnes ont été tuées par ces même ADF.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure
error: Content is protected !!