ActualitéSécurité

Ituri : Suite à la menace d’une attaque des ADF, Komanda et ses environs vidés de leurs habitants

Congo Rassure Share


Ituri : Suite à la menace d’une attaque des ADF, Komanda et ses environs vidés de leurs habitants


Par Marcus J. Loika –CongoRassure / Ituri

Plusieurs mouvements des populations ont été visibles le long de la route nationale numero quatre. Les habitants, craignant pour leurs vies, se sont dirigés vers des endroits relativement sécurisés après une série d’attaques des ADF sur cette route nationale.

Pour une énième fois, l’ambiance a été lourde sur la route nationale numéro 04-RN4, axe Komanda-Beni ce mardi 29 juin, où la situation sécuritaire demeure préoccupante créant par conséquent, des mouvements massifs des populations.

Des sources sur place ont alerté au cours de la journée sur la présence des hommes armés identifiés aux rebelles ougandais de l’ADF dans plusieurs villages longeant cette route d’intérêt nationale. Dans des endroits où ils ont été visibles, ces rebelles se sont livrés au pillage des biens de la population, avant d’incendier plusieurs maisons dans ces villages. En dehors de ces actes de violence et de vandalisme, plusieurs sources dans la région disent craindre qu’il y ait plusieurs victimes blessées ou tuées par les malfrats.

Plus tard, la présence de ces hors la loi a été signalée à quelques kilomètres de Komanda, un centre commercial se trouvant au carrefour entre les directions vers la ville de Beni au Nord-Kivu, celle Bunia en Ituri et la ville de Kisangani, dans la province de la Tshopo.

Alertée sur la présence des hommes armées dans cette zone,  les forces armées de RDC sont intervenues pour les repousser. Ces affrontements ponctués par des détonations des armes lourdes et légères ont poussé la population à fuir le centre commercial, la plupart prenant la direction de Oicha, chef-lieu du territoire de Beni.

Contacté, le porte parole de l’armée rassure la population, et indique que les unités sur terrain ont été renforcées en nombre et en munitions pour mener convenablement les opérations. Le lieutenant Jules Ngongo appelle surtout la population à ne pas céder aux manipulations.

Afin de s’assurer de faire plus des dégâts et de semer la terreur dans le chef de la population, les rebelles de l’ADF s’attaquent simultanément aux populations du Nord-Kivu et de l’Ituri. Craignant la violence de ces assaillants, à la moindre information sur une probable présence de ces tueurs dans une zone, les habitants détalent avec femmes et enfants à la recherche des endroits plus sécurisés. Malheureusement, il arrive que les habitants soient obligés de quitter leurs logis précipitamment et presqu’à la tombée de la nuit, comme cela a été le cas l’après-midi de ce mardi 29 juin.

Les ADF ont accentué avec les attaques dans la chefferie de Walesa Vunkutu en territoire d’Irumu depuis le week-end passé. Au moins 17 civils ont été tués et le bureau de la chefferie incendié.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Un commentaire

Laisser un commentaire

Résoudre : *
13 + 26 =


error: Content is protected !!