Sécurité

Ituri : Un lot de 41 criminels, dont 12 soldats, présenté au gouverneur militaire

Congo Rassure Share

Ituri : Un lot de 41 criminels, dont 12 soldats, présenté au gouverneur militaire


41 criminels dont 12 militaires des forces armées congolaises accusés d’être impliqués dans l’insécurité en Ituri ont été présentés au gouverneur militaire de l’Ituri le mercredi 25 mai.

Ituri : Un lot de 41 criminels, dont 12 soldats, présentés au gouverneur militaire

Parmi eux, 6 combattants ADF, tous congolais, originaires d’Ituri et du Nord-Kivu, arrêtés à Mambasa et Irumu. Deux soldats déguisés en ADF pour commettre des crimes ont été arrêtés à Boga, deux sujets lendu membres de la Codeco ont été arrêtés à Djugu et deux personnes déplacées qui ont tué un soldat à Bunia, font également partie des criminels présentés.

Un autre groupe est composé de 20 criminels répartis en trois sous-groupes, dont neuf voleurs à main armée, deux militaires, auteurs de l’assassinat du chef de la localité de Makabo, et trois autres Bouviers dans les environs de la ville de Bunia.

Le troisième groupe est composé de 8 voleurs, tous sujets Hema, qualifiés dans le vol de vaches à Mbogu et Nyakeru à Irumu. Le dernier groupe est composé de deux escrocs originaires de Kisangani dans la province de la Tshopo.

Aussi, parmi ces personnes se trouvent les présumés auteurs de l’assassinat d’un sujet chinois qui a eu lieu dans le territoire d’Irumu. Les services spécialisés parlent de 7 militaires, parmi lesquels figure un colonel et un civil. Ils ont été arrêtés au cours du mois de mai grâce aux opérations menées par la police et les FARDC à Bunia, Irumu et Mambasa.

Consterné par le comportement de ces soldats égarés, le gouvernement militaire de l’Ituri, le lieutenant-général Luboya N’kashama Johnny veut voir ces militaires subir la rigueur de la loi.

« Nous avons une grande mission ici mais cela nous fait beaucoup de mal quand nos hommes sont impliqués dans l’insécurité. En tant qu’appareil de sécurité, nous devons prêcher par l’exemple », a commenté l’autorité provinciale, dans des propos recueillis par CONGORASSURE.CD

Après la présentation, toutes ces personnes ont été mises à la disposition de la justice pour des jugements exemplaires.

Par Marcus Jean Loika, BUNIA
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
5 × 15 =


error: Content is protected !!