ActualitéSociété

Kinshasa – COVID-19: Les conducteurs font flamber le prix de transport en commun

Congo Rassure Share

Kinshasa – COVID-19: Les conducteurs font flamber le prix de transport en commun


Par Mireille Kavira –CongoRassure/ Kinshasa

C’est une ambiance peu habituelle qui a été vécue dans les arrêts de bus de Kinshasa, le matin de ce mercredi 23 juin 2021. Suite à certaines mesures barrières de lutte contre le Covid19 édictées par le gouvernement provincial, les conducteurs des taxis appelés à embarquer la moitié des passagers habituels , en ont profité pour hausser le prix de transport.

Cette situation a amené plusieurs personnes à faire les pieds et d’autres à utiliser des motos, dont le prix exhorbitant atteint parfois 5.000 FC, presque dix fois le prix d’une course simple en taxi “Ketch” en temps normal”

Par ailleurs, les conducteurs qui n’ont pas augmenté le prix, recourent  malheureusement à la pratique communément appelée « demi-terrain« , qui consiste à réduire le trajet normal pour se faire plus d’argent.

Pour les taximens, ces mesures prises par le Gouverneur de la ville Gentiny Ngobila, afin de lutter contre la propagation de la troisième vague de covid-19, les obligent à travailler sous pression et d’opter pour ces pratiques peu orthodoxes.

« Je dois faire ce soir à mon patron le versement de 72.000fc à part le plein du véhicule, avec 50% de passagers par course je n’y arriverai pas. Je suis obligé de passer de 500fc à 1000fc de Victoire à Magasin” a confié à CongoRassure un chauffeur habitué de ce tronçon.

La population quant à elle, estime également que ces mesures paralysent le transport à Kinshasa. « J’ai payé 2000fc de l’arrêt Commune jusqu’au Ront-point Ngaba, pour une course qui me coûte normalement 500fc, j’espère juste que les autorités vont vite trouver une solution avant le pire” s’est également plaint un usager de cette route.

Pour rappel, c’est depuis le lundi 21 juin que ces nouvelles mesures ont été prises par Gentiny Ngobila, Gouverneur de la ville-province de Kinshasa, épicentre de la pandémie en RDC. L’autorité provinciale avait expliqué que ces mesures sont édictées  dans le but de lutter contre la propagation de la maladie à covid19 dans la capitale.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
16 × 13 =


error: Content is protected !!