Actualité

Kinshasa: l’APUKIN saisit le bureau de l’assemblée nationale pour annuler les derniers arrêtés de nomination de Muhindo Nzangi

Congo Rassure Share

Kinshasa: l’APUKIN saisit le bureau de l’assemblée nationale pour annuler les derniers arrêtés de nomination de Muhindo Nzangi


L’Association des Professeurs d’Université de Kinshasa a transmis les doléances des professeurs d’université à l’autorité budgétaire Mardi 20 septembre où une forte délégation de l’APUKIN a rencontré en audience, le 1er Vice-Président de l’Assemblée Nationale, le professeur André Mbata.
Kinshasa: l'APUKIN saisit le bureau de l'assemblée nationale pour annuler les derniers arrêtés de nomination de Muhindo Nzangi
L’APUKIN saisit le bureau de l’assemblée nationale pour annuler les derniers arrêtés de nomination de Muhindo Nzangi

Au menu des échanges, la transmission d’une série de doléances sur le social des professeurs d’université ainsi que leur désapprobation des derniers arrêtés ministériels des professeurs d’université, « qualifiés de fantaisistes ».

Après ces assises, le rapporteur et porte-parole de l’APUKIN, le professeur Odiko, a expliqué le pourquoi de cette rencontre.

« Nous sommes venus voir le 1er vice-président de l’Assemblée Nationale pour échanger sur deux préoccupations, à savoir: La grève de l’APUKIN depuis le 20 juillet ainsi que les nominations fantaisistes effectuées dans la corporation des professeurs d’université ».

Et de poursuivre : « Nous avons estimé que l’Assemblée Nationale exerce son pouvoir de contrôle pour permettre à notre secteur de fonctionner normalement, Concrètement, nous sommes venus demander le secours de l’Assemblée Nationale pour que tous ceux qui ont été nommés de façon fantaisiste soient retirés des arrêtés incriminés ».

S’agissant de la situation budgétaire du secteur de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, ils ont saisi l’opportunité de la présente session budgétaire. La délégation de l’APUKIN a déclaré être venue plaider auprès de l’autorité budgétaire de tenir compte du social des Professeurs d’Université dans la répartition des ressources nationales notamment: L’allocation des véhicules au titre de compassassion prévues dans le cadre de l’accord de Bibwa.

La délégation a aussi plaidé pour l’amélioration du traitement de beaucoup de leurs collègues payés à ce jour comme assistants de 1er et 2ème mandat, pendant que d’autres ne touchent absolument rien.

D’après le rapporteur et porte-parole de l’APUKIN, leur souhait est de voir l’autorité budgétaire se pencher sur toutes ces questions et trouver des solutions idoines à leurs préoccupations.

En réaction, le 1er Vice-Président de l’Assemblée Nationale, le professeur André Mbata s’est montré très attentif et sensible non seulement aux doléances de sa corporation (les professeurs d’université), mais à celles de toutes les couches de la population congolaise.

Celui-ci a promis dans le cadre du budget déposé à l’Assemblée Nationale par le gouvernement pour examen et adoption, de veiller à faire respecter les recommandations du chef de l’Etat Felix-Antoine Tshisekedi pour un juste équilibre dans la répartition de la richesse nationale.

Emmanuel MWENE

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
24 + 2 =


error: Content is protected !!