ActualitéPolitique

Kinshasa: Motion de defiance, c’est le tour du Vice-Gouverneur Néron Mbungu

Congo Rassure Share

Par Christina Mk

La salve de motions déclenchée depuis peu, se poursuit en République Démocratique du Congo. Cette fois, c’est au vice-gouverneur de Kinshasa, Néron Mbungu, de rendre des comptes.Visé par une motion de défiance, il devra s’expliquer devant les élus provinciaux le vendredi 9 avril 2021 à l’Assemblée Provinciale de Kinshasa.

Le président de cet organe délibérant, lui-même sauvé à la dernière minute alors qu’il faisait aussi l’objet d’une motion, a déjà envoyé la notification au vice-gouverneur.

Les élus de la capitale reprochent plusieurs écarts au numéro deux de l’exécutif provincial, notamment un manque d’éthique, de sens de responsabilité et de leadership exemplaire.

Les 9 élus signataires condamnent aussi les dernières sorties médiatiques de Sieur Mbungu, sorties au cours desquelles il a tenu des propos jugés désobligeants à l’endroit de l’Assemblée Provinciale. ”Considérant que les propos tenus par vous-même dans les émissions télévisées…vous vous êtes investis à jeter l’opprobre et le discrédit notamment à l’Assemblée Provinciale de Kinshasa et de vous ingérer délibérément dans les affaires d’une institution dont vous n’êtes pas membre” soulignent les signataires.

Les représentants des Kinois invitent également le vice-gouverneur à présenter dans 48 heures, les preuves qui montrent qu’ils ont bel et bien été corrompus pour faire échec à la motion initiée contre leur president.

Néron Mbungu devra aussi donner des réponses quant aux motivations cachées derrière ses différentes déclarations et expliquer la procédure qu’il a suivie jusqu’à ce jour pour attirer l’attention de l’Assemblée Provinciale sur la gestion de la province de Kinshasa qu’il juge désastreuse, et gestion dont il se dit mis à l’écart.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
22 − 18 =


error: Content is protected !!