Actualité

Kinshasa : Un feu d’origine inconnue consume la célèbre menuiserie météo

Congo Rassure Share

Kinshasa : Un feu d’origine inconnue consume la célèbre menuiserie météo


Un incendie s’est déclaré dans la nuit du mardi au mercredi 28 septembre 2022 dans l’un des ateliers de la menuiserie météo, dans la commune de Ngaliema, route de Matadi. Conséquence, plusieurs maisons environnantes n’ont pas été épargnées et les ateliers de la menuiserie ont été décimés.
Kinshasa : Un feu d'origine inconnue consume la célèbre menuiserie météo
Un feu d’origine inconnue consume la célèbre menuiserie météo

Les meubles et autres produits finis en bois réduits en cendres. Des menuisiers désespérés errant dans les décombres. C’est le spectacle désolant que l’on peut observer ce matin à la célèbre menuiserie de météo, dans la commune de Ngaliema. A la base, un incendie, dont l’origine reste pour l’instant inconnue, s’est déclaré dans la nuit, laissant derrière lui ce désastre.

Selon les témoins du drame, le feu s’est déclaré vers 3 heures du matin, heure de Kinshasa, alors qu’il n’y avait pratiquement personne sur place pour le maîtriser. Malheureusement, plusieurs maisons des environs ont été touchées par le feu, d’autres ont perdu des façades entières tandis que d’autres n’ont subi que des destructions mineures et d’autres encore ont été envahies par la fumée pendant plusieurs heures.

L’information a été confirmée par le bourgmestre de la commune de Ngaliema. L’autorité communale a déclaré qu’elle était déjà sur les lieux du drame. Le bourgmestre s’y est rendu pour évaluer tous les dégâts causés, mais aussi pour que les services spécialisés puissent découvrir l’origine de l’incendie, selon ses explications.

Par ailleurs, selon les résultats des premières investigations, il faut noter qu’en dehors des énormes dégâts matériels enregistrés principalement à la menuiserie et dans le voisinage, aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée.

La menuiserie Météo est l’une des plus connues de la capitale Kinshasa. Située dans le quartier portant le même nom, on y vend des meubles qui sont fabriqués à partir de planches, notamment des salons, des fauteuils, des tables de salle à manger, des tables basses, des garde-robes et des lits.

Pour rappel, un précédent incendie avait eu lieu au même endroit en 2013. À l’époque, les artisans avaient estimé avoir perdu pour plus de 300 000 dollars de meubles.

La Rédaction

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
30 + 2 =


error: Content is protected !!