Sécurité

« La MONUSCO et l’État de siège sont comme deux fesses dans une même culotte » (Jeunes activistes)

Congo Rassure Share

« La MONUSCO et l’État de siège sont comme deux fesses dans une même culotte » (Jeunes activistes)


Des jeunes activistes ont appelé une fois de plus vendredi au départ de la MONUSCO et à la la fin de l’État de siège considérés comme deux fesses dans « une même culotte ».

"La MONUSCO et l'État de siège sont comme deux fesses dans une même culotte" (Jeunes activistes)


Ils l’ont exprimé lors de la cérémonie des derniers hommages rendus à une dizaine de jeunes tués lors des manifestations anti-MONUSCO à Goma, cérémonies qui ont eu lieu à l’esplanade du stade de l’Unité.

Pour ces jeunes activistes des mouvements citoyens, la MONUSCO tout comme l’État de siège ont failli à leur mission principale qui est de restaurer la Paix au Nord-Kivu et n’ont donc plus de raison d’être dans cette partie de la République Démocratique du Congo.

« Nous disons que la MONUSCO et l’état de siège doivent dégager au Nord-Kivu, nous ne voyons pas leur importance car malgré leur présence on continue à enregistrer des morts tous les jours à Beni et à Rutshuru et dans d’autres coins », lancent t-ils sous une grande émotion.

Les autorités de l’état de siège ont organisé une cérémonie d’hommages ce vendredi pour honorer la mémoire de 13 jeunes tués par des casques bleus de la MONUSCO lors des émeutes anti MONUSCO. Les activités socioéconomiques ont tourni au ralenti dans une grande partie de la ville de Goma suite à cette journée décrétée de deuil.

Daudi Amin

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
30 − 22 =


error: Content is protected !!