Sécurité

L’armée congolaise présente au Mécanisme conjoint de vérification “les effets militaires de l’armée rwandaise” récupérés au front

Congo Rassure Share

L’armée congolaise présente au Mécanisme conjoint de vérification “les effets militaires de l’armée rwandaise” récupérés au front 


Depuis ce vendredi matin il s’observe un calme relatif sur les lignes de front dans la partie Sud de la province du Nord-Kivu. Des combats intenses ont opposé les jours précédents l’armée congolaise au groupe rebelle du M23 qui est soutenu, accuse Kinshasa, par le Rwanda.

L'armée congolaise présente au Mécanisme conjoint de vérification “les effets militaires de l'armée rwandaise” récupérés au front

L’heure est maintenant aux « preuves ». Alors que lundi dernier le porte-parole de l’armée congolaise dans le secteur opérationnel sokola 2 annonçait que les FARDC avaient récupéré plusieurs effets militaires de l’ennemi sur les champs de bataille, c’est ce vendredi que ces preuves viennent d’être présentées au mécanisme conjoint de vérification, et ce, en présence de la partie rwandaise.

L’armée congolaise et le gouvernement, qui indiquent que ces effets militaires font partie des éléments qui ont cristallisé les soupçons sur le soutien du Rwanda au groupe rebelle, espèrent que le mécanisme pourra enfin confirmer l’implication d’un des pays voisins de la RDC dans la résurgence du M23 suivie de la reprise des hostilités.

Par ailleurs, tout ce que l’on sait pour l’instant des informations fournies par le colonel Ndjike Kaiko Guillaume, porte-parole de l’armée congolaise dans ces opérations, c’est que « ces effets militaires de l’armée rwandaise » récupérés par les FARDC à Kibumba viennent d’être présentés au Mécanisme conjoint élargi de vérification par le général major Peter CIRIMWAMI.

Il faudra par conséquent attendre patiemment que le Mécanisme conjoint de vérification rende son rapport public. Mais en attendant, sur le terrain, l’armée congolaise, reste aux aguets et prête à réagir à la moindre menace de l’ennemi.

Il convient de souligner qu’après plusieurs heures d’affrontements, les militaires de l’armée régulière ont pris le dessus sur l’ennemi. Jeudi dans la soirée, ils avaient déjà récupéré Kanombe, Chanzu, Runyonyi et Rumangabo. Et selon plusieurs sources militaires, les rebelles du M23 ont battu en retraite.

Par KMC
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
13 × 18 =


error: Content is protected !!