ActualitéPolitique

Le FCC-Kabila ne fera pas partie du gouvernement SAMA (communiqué)

Congo Rassure Share

Par Christina Mk

Après que le divorce a été consommé entre le Cap pour le Changement-CACH du Président Tshisekedi et le Front Commun pour le Congo-FCC, plateforme de l’ancien Président Joseph Kabila, cette dernière dénonce ce qu’elle qualifie « de déni systématique de la Constitution par le pouvoir actuel. »

Dans un communiqué publié ce 25 Mars, le FCC condamne la violation depuis plusieurs mois de la Constitution et des règlements qui régissent la gouvernance politique de la RDC.

Pour cette plateforme politique , « cette dangereuse dérive met en mal le fonctionnement des institutions régulièrement et démocratiquement établies.»

Le FCC condamne également la violation à répétition de la constitution par le pouvoir actuel et annonce qu’il ne sera aucunement partie prenante du gouvernement Sama Lukonde, car tout ce que fait le gouvernement actuel ne correspond ni à ses principes et encore moins, à ses valeurs.

La plateforme de Joseph Kabila qui se targue comme étant le gardien des acquis démocratiques et de la transition pacifique, souhaite par ailleurs une bonne chance au nouveau premier ministre et à toute l’équipe qui évoluera sous son commandement, et ce, dans l’intérêt suprême du peuple congolais. «  Le FCC ne peut donc que condamner ces violations de la loi-mère de notre pays et en être l’instrument ou l’ambassadeur en participant de près ou de loin aux institutions qui en sont les fruits » peut-on lire dans le communiqué. 

Enfin, le FCC met en garde ses membres, qui seront tentés de faire partie du gouvernement Sama Lukonde, car ceux-ci seront en contradiction avec les valeurs de leur regroupement politique et iront à l’encontre des options de leur famille politique, qui est le Front Commun pour le Congo-FCC.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
38 ⁄ 19 =


error: Content is protected !!