Sécurité

Le Rwanda saisit le mécanisme conjoint de vérification pour enquêter sur les bombardements transfrontaliers du territoire rwandais par les FARDC

Congo Rassure Share

Le Rwanda saisit le mécanisme conjoint de vérification pour enquêter sur les bombardements transfrontaliers du territoire rwandais par les FARDC


Les Forces rwandaises de défense (RDF), ont saisi officiellement  le mécanisme conjoint de vérification élargi (EJVM), afin d’enquêter sur les « bombardements transfrontaliers » sur le territoire rwandais par les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), par la suite, elles « affirment » que ces bombardements ont causé plusieurs blessés civils et endommagés plusieurs biens au Rwanda.

« L’armée rwandaise (RDF) a saisi le Mécanisme conjoint de vérification élargi (EJVM) afin d’enquêter sur les  bombardements transfrontaliers  sur le territoire rwandais par les Forces armées de la RDC (FARDC) le lundi 23 mai 2022 entre 9h59’’ et 10h20’’. https://t.co/vumN7qdCqu

Le combat que mènent les FARDC contre le groupe rebelle du M23, sur les collines de Tshanzu, territoire de Rutshuru, n’épargne pas les territoires rwandais à en croire les mêmes sources.

« Le lundi 23 mai 2022, entre 9 h 59 et 10 h 20, des tirs de roquettes des FARDC ont frappé les secteurs de Kinigi et de Nyange dans le district de Musanze qui borde également le secteur de Gahunga dans le district de Burera », indique le communiqué du RDF rendu public ce lundi 23 mai dans lequel l’armée rwandaise précise que ces tirs ont « blessé plusieurs civils et endommagé plusieurs biens ».

Selon le colonel Ronald Rwivanga, porte-parole militaire RDF,  « la situation dans la région est normale et la sécurité est assurée. Les blessés reçoivent des soins et les autorités évaluent l’étendue des dégâts ».

Le RDF en appelle à l’équipe de vérification, à une enquête urgente régional du mécanisme conjoint de vérification, impliquant les autorités rwandaises, qui ont entamé également des discussions avec leurs homologues de la RDC sur l’incident.

Adrien AMBANENGO

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
22 × 20 =


error: Content is protected !!