Société

Les chefs coutumiers du Nord-Kivu contre la désignation d’un colonel comme chef intérimaire de la chefferie de Bukumu

Congo Rassure Share

Les chefs coutumiers du Nord-Kivu contre la désignation d’un colonel comme chef intérimaire de la chefferie de Bukumu


Dans une correspondance adressée au gouverneur militaire du Nord-Kivu, les chefs coutumiers de la province du Nord-Kivu réunis au sein de l’Alliance nationale des autorités traditionnelles du Nord-Kivu (ANATC) se disent indignés suite à la désignation du colonel Malosa Mboma comme chef intérimaire de la chefferie de Bukumu.

Les chefs coutumiers du Nord-Kivu contre la désignation d'un colonel comme chef intérimaire de la chefferie de Bukumu

Dans ce document reçu par CONGORASSURE.CD, les chefs traditionnels disent que cette décision, qu’ils ont malheureusement dû suivre à travers les ondes viole les dispositions contenues dans les articles 12, 13 et 14 de la loi n°15/015 du 25 août 2015 portant statut des chefs traditionnels en République démocratique du Congo.

« L’arrêté présidentiel n°21/016 du 03 mai 2021 portant application de l’état de siège sur une partie du territoire de la République démocratique du Congo n’a pas indiqué que les Chefs des entités de base seraient remplacés par des militaires ou des policiers », écrivent également les chefs coutumiers.

Selon eux, même selon d’autres lois régissant la territoriale, les administrateurs ne sont pas autorisés à nommer des chefs intérimaires. « Par ailleurs, nous vous prévenons que cet acte peut amener d’autres usurpateurs à solliciter les administrateurs des territoires pour remplacer les ayants droit. C’est pourquoi la population et les gardiens de coutumes ne jurent que par l’installation urgente de leur chef de chefferie, légalement reconnu en la personne de Mwami BAZIMA BAKUNGU Lebon, député provincial au nom des autorités coutumières du territoire de Nyiragongo », expliquent les chefs traditionnels au gouverneur militaire.

Ils estiment que pour faire face à cette confusion entretenue par certains politiciens mal intentionnés, le Gouverneur, qui est le garant du bon fonctionnement des entités de la Province, devrait procéder à l’installation du Chef de Bukumu et faire de même pour leurs paires chefs coutumiers dont les dossiers sont déjà traités et clôturés au niveau de leur Commission consultative de règlement des conflits coutumiers.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
14 + 9 =


error: Content is protected !!