ActualitéSport

L’ex boss du foot congolais, Constant Omari, sera « Hors-game » pour un an sur décision de la FIFA

Congo Rassure Share

L’ex boss du foot congolais, Constant Omari, sera « Hors-game » pour un an sur décision de la FIFA


Par Mireille Kavira –CongoRassure 

L’ex patron du foot congolais sera « hors-game » pour un moment. Le président démissionaire de la Fédération congolaise de football (Fecofa) la semaine écoulée, vient d’être suspendu pour une durée de 12mois par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA).

Durant toute une année, Constant Omari devra resté loin de toute activité sportive, au niveau national et international. L’ancien président de la FECOFA est également sommé de payer 64 444 euros d’amende pour une affaire de pot de vin sur le contrat de retransmission des matchs de la Confédération Africaine de Football( CAF). Cette décision à l’encontre du dirigeant sportif émane de la commission d’éthique indépendante de la FIFA ce jeudi 24 juin 2021.

L’issue ne faisait aucun doute, et le principal intéressé l’avait anticipée en quittant la semaine passée la présidence de la FECOFA, observent plusieurs analystes.

« Une procédure d’instruction formelle avait été ouverte à l’encontre de M. Omari le 7 janvier 2021 au sujet des avantages reçus de la part de Lagardère Sports pour un total de 64 444 euros dans le cadre des négociations qu’il menait avec cette entité en lien avec la commercialisation de certains droits de retransmissions télévisée attribués à la société LC2 et le recouvrement des impayés » rappelle la FIFA dans un communiqué produit à cet effet.

Ces négociations, conduites par M. Omari pour le compte de la CAF, avaient abouti à la mise en place de dispositions contractuelles extrêmement préjudiciables pour la confédération, qui avait enregistré des pertes financières considérables.

Cette situation avait entraîné un conflit d’intérêts qui avait empêché M. Omari d’accomplir sa mission vis-à-vis de la CAF avec intégrité, indépendance et détermination.

Outre cette sanction monsieur Omari s’était déjà vu empêché de briguer un nouveau mandat au Conseil de la FIFA au mois de mars dernier.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
10 × 18 =


error: Content is protected !!