Actualité

Lomami: ouverture du procès contre les cadres de l’EPST pour création des écoles fictives et détournement des salaires des enseignants

Congo Rassure Share

Par Adrien Ambanengo 

Le procès dans l’affaire contre les cadres de l’enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), poursuivis pour création des écoles fictives et détournement des salaires des enseignants dans la province éducationnelle du Lomami, s’ouvre ce lundi 29 mars, à Kabinda, chef-lieu de la province.

D’après l’extrait de rôle consulté par CongoRassure, signé le 27 mars par le greffier principal de la Cour d’appel de Kabinda, le dossier oppose le Ministère aux cadres de l’EPST.

Il s’agit du directeur provincial de l’EPST/Lomami Pitchou Desiré Kapenga, le directeur provincial de service d’Encadrement, de Contrôle et de la Paie des Enseignants (SECOPE) Isidore Kasengo, le Chef d’antenne ainsi que Sept faux enseignants, arrêtés successivement le 15 février dernier, par le Parquet général près la cour d’appel de Lomami.

Quant au directeur provincial de l’EPST, Pitchou Désiré Kapenga, en sa qualité du président de la commission d’entérinement des nouvelles écoles et directeur provincial de l’EPST, il lui est reproché “la création des écoles fictives”, “le détournement des salaires” des enseignants et “la mécanisation des enseignants fictifs” au détriment des vrais enseignants.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
25 ⁄ 5 =


error: Content is protected !!