Actualité

Lubumbashi : Colloque de vivre ensemble, pour Mgr Fulgence Muteba Mugalu c’est « prévenir les éventuels conflits entre groupes sociaux »

Congo Rassure Share

Lubumbashi : Colloque de vivre ensemble, pour Mgr Fulgence Muteba Mugalu c’est « prévenir les éventuels conflits entre groupes sociaux »


Toutes les populations vivant dans l’archidiocèse de Lubumbashi doivent vivre ensemble pacifiquement, en s’acceptant et en se complétant. Chacun apporte ce qu’il peut, dans le respect des autres et dans la tolérance, c’est ce qu’a indiqué Monseigneur Fulgence Muteba Mugalu, le vendredi 13 juin, lors d’un point de presse organisé au centre pastoral Mgr Jean-pierre Tafunga de Lubumbashi, en marge de l’ouverture du colloque sur le « vivre ensemble ».

Selon l’archevêque métropolitain de Lubumbashi, ce colloque, qui a pour thème : “Osons une fraternité constructive au-delà de nos différences”,  a pour objectif, “de mesurer, d’une part, les conséquences néfastes de la montée exponentielle, ces derniers mois, des tensions sociales entre certains groupes ethniques vivant dans notre espace de vie, à la lumière d’une lecture des signes des temps et surtout à l’approche des élections de 2023, L’Archevêché de Lubumbashi, soucieux du bien-être de la population que nous constituons tous, afin de prévenir d’éventuels conflits entre groupes sociaux, propose l’itinérance du vivre ensemble comme un leitmotiv vital et une option fondamentale de l’existence humaine dans notre société” a-t-il indiqué au cours de cette rencontre animée à l’intention des jeunes des partis politiques et des mouvements associatifs.

Se voulant un espace d’échange, ce colloque compte poursuivre les objectifs suivants, a indiqué le prélat catholique :

– Responsabiliser les leaders des partis politiques, des services publics, des animateurs communautaires afin de participer activement et positivement à la consolidation de la cohésion sociale, de la paix, de l’harmonie et du développement dans tout l’archidiocèse de Lubumbashi ;

– Lutter individuellement et collectivement contre toute forme d’exclusion, de discrimination, de xénophobie, de stigmatisation, de frustration, de discours de haine et d’incitation à la violence, de comportement et même de provocation pouvant compromettre la paix sociale et le bien-être dans notre archidiocèse ;

– Lutter contre la culture de la violence, l’ethnicisme, le tribalisme et le racisme qui menacent le caractère pacifique de notre société ;

– Prévenir les conflits fondés sur l’origine ethnique, idéologique, politique ou raciale ;

– Mettre en évidence ce qui unit tous les habitants de l’Archidiocèse et promouvoir une fraternité au-delà des affinités naturelles, de la race, de la langue et autres, basée sur la dynamique du  » vivre ensemble « .

Il est à noter que ce colloque, qui s’ouvrira du 16 au 18 juin, intervient après le forum sur la réconciliation et l’unité des Katangais. Sont attendus à ce colloque sur le « vivre ensemble », organisé à Lubumbashi, dans l’archidiocèse de Lubumbashi, le secrétaire général de la Conférence épiscopale du Congo (CENCO), Mgr Donatien Tshole, un responsable du centre de recherche pour la paix dans la région des Grands Lacs, basé à Bukavu, des jeunes de différentes confessions religieuses et partis politiques, des acteurs de l’archidiocèse, mais aussi des observateurs de Sakania, Kipushi, Kasenga, Kilwa.

Adrien AMBANENGO, LUBUMBASHI
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
12 × 17 =


error: Content is protected !!