ActualitéSécurité

LUBUMBASHI : Deux changeurs des monnaies tués par des hommes assimilés aux FARDC

Droits tiers
Congo Rassure Share

LUBUMBASHI : Deux changeurs des monnaies tués par des hommes assimilés aux FARDC


Par Lwanzo K. –CongoRassure

À Lubumbashi, dans le Haut-Katanga, deux hommes ont été abattus par des hommes armés que les témoins de l’événement décrivent comme étant des éléments des forces armées de la RDC.

Les faits se sont déroulés aux environs de 19 heures locales de ce jeudi 24 juin 2021, à l’angle des avenues Biayi, au coin de l’église dans la commune de Lubumbashi, non loin des cités universitaires de l’université de Lubumbashi, relatent les témoins.

La société civile locale, citée par 7sur7.cd, confirme les faits et explique que tout est parti d’un malentendu entre les deux hommes et des hommes assimilés aux militaires FARDC, les premiers n’ayant pas une somme d’argent qu’exigeaient les seconds, comme c’est leur habitude quotidienne chaque soirée à cet endroit.

« Aux environs de 19 heures 30, il y a un groupe des soldats GR ou FARDC qui passent chaque soirée sur l’avenue de l’église demandant à chaque boutique 500, 1000 ou 1500 FC. Vu qu’ils demandaient [de l’argent, Ndlr], arrivés au croisement de l’Église, Biayi prolongée, il y a un cambiste qui vend aussi les unités, et qui n’avait pas l’argent à donner à ces hommes. Quelques minutes après, ces groupes ont tiré sur le monsieur et son petit frère. Ils sont morts sur place. Les interventions qui sont arrivées ont poursuivi leurs collègues qui ont commis ce forfait » indique la structure citoyenne.

Elle confirme également la version selon laquelle les deux hommes décédés sont membres d’une même famille et qu’ils sont tous des trentenaires tués par des balles tirées respectivement dans la tête et dans la poitrine.

Un autre témoin de l’événement, indique que ces hommes qui probablement étaient des patrouilleurs ont, après leur forfait,tiré plusieurs balles avant de disparaitre dans la nature en emportant avec eux une somme importante d’argent.

Notons que ce double assassinat qui a revolté les habitants du quartier où a eu le drame, a été a la base des échauffourées. En colère, les manifestants ont barricadé deux avenues et se sont mis à jeter des pierres sur tout engin qui passait par cet endroit. Le calme est revenu peu à peu au fur et à mesure que la nuit avancait.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
7 − 5 =


error: Content is protected !!