Actualité

Manifestations anti-MONUSCO : L’ECC préconise la création d’une commission tripartite Gouvernement-MONUSCO-Société civile pour une solution idoine

Congo Rassure Share

Manifestations anti-MONUSCO : L’ECC préconise la création d’une commission tripartite Gouvernement-MONUSCO-Société civile pour une solution idoine


L’Eglise du Christ au Congo (ECC) dit suivre avec consternation la montée de la révolte des populations à Goma, Beni et Butembo, en province du Nord-Kivu, contre la Mission des Nations-Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO) depuis lundi 25 juillet 2022.

L’ECC déplore les pertes en vies humaines et des blessés parmi les manifestants ainsi que dans le camp de la mission onusienne. Elle exhorte et encourage le gouvernement de la RDC à assumer sa responsabilité de protéger les populations civiles car, déclare-t-elle, c’est une exigence souveraine de l’Etat congolais.

Cette confession religieuse attire l’attention de la communauté internationale à prendre au sérieux le mode d’expression utilisé par le « peuple meurtri », abandonné et victime d’un « complot ourdi » qui a causé plus de 10 millions des morts durant deux décennies.

« A force de mépriser la demande pressante d’une justice transitionnelle pour notre peuple aux fins de sanctionner les auteurs de graves crimes contre l’humanité commis en RDC et pour lesquels le Conseil de sécurité semble fermer les yeux, amène à de telles conséquences », lit-on dans le communiqué de l’ECC signé ce jeudi 28 juillet 2022.

L’Eglise du Christ au Congo dit entendre depuis longtemps les cris des populations de l’Est, mais condamne les actes de destruction méchante perpétrés au cours des manifestations populaires anti-MONUSCO.

Elle exhorte les populations à la prière, à l’apaisement et à s’abstenir actes de destruction méchante, lesquels n’apportent pas des vraies solutions au combat.

 

 

Elle demande au gouvernement de mettre en place une commission tripartite Gouvernement-MONUSCO-Société civile en vue d’étudier la faisabilité d’une solution idoine.

L’ECC s’engage sous le leadership du président provincial et tous les pasteurs du Nord-Kivu à prendre des mesures urgentes d’encadrement, de solidarité avec les victimes et de sensibilisation de la population au calme et à la retenue.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
10 × 4 =


error: Content is protected !!