Sécurité

Martin Fayulu rappelle que tout congolais a le droit et le devoir sacré de défendre l’intégrité de la RDC face à une agression extérieure

Congo Rassure Share

Martin Fayulu rappelle que tout congolais a le droit et le devoir sacré de défendre l’intégrité de la RDC face à une agression extérieure


Martin Fayulu, opposant farouche au régime Tshisekedi et président national de l’Ecide a tenu un point de presse dans la capitale Kinshasa. Lors de cette activité, il est revenu sur plusieurs points, notamment sur le fait qu’il est contre les négociations de Nairobi.
Martin Fayulu rappelle que tout congolais a le droit et le devoir sacré de défendre l’intégrité de la RDC face à une agression extérieure
Martin Fayulu rappelle que tout congolais a le droit et le devoir sacré de défendre l’intégrité de la RDC face à une agression extérieure

« Nous disons que la paix se gagne par le combat et non par une trêve. Nous voulons une paix durable et définitive » a déclaré Martin Fayulu lors de son point de presse tenu mercredi dans la capitale Kinshasa.

L’opposant congolais affirme que toute paix qui viendrait en dehors de l’implication du peuple congolais et de forces armées de la République Démocratique du Congo ne pourrait être qu’une paix de façade, comme ce fut le cas avec le CNDP et le M23.

« Le processus de Nairobi obéit au même modus operandi. C’est donc du déjà vu et nous n’en voulons pas” insiste M. Fayulu. Pour lui, on ne peut pas demander à la RDC de dialoguer avec le M23, encore qu’ils ne sont pas Congolais, pendant que le Rwanda refuse de dialoguer avec les FDLR et l’Ouganda avec les ADF.

Cette guerre doit cesser d’être une combine privée entre les sieurs Tshisekedi et
Kagame, commente M.Fayulu. Pour lui, Elle doit devenir l’affaire de tout un chacun. « Tout le monde doit être au combat, conformément à l’article 63 de notre Constitution qui dispose que Tout Congolais a le droit et le devoir sacré de défendre le pays et son intégrité territoriale face à une menace ou une agression extérieure » dit-il. « Que vous soyez au Sud, au Nord, à l’ouest, à l’est ou dans la diaspora, mobilisons-nous tous pour soutenir nos vaillants militaires qui se battent pour l’intégrité de notre territoire et prouvons au monde entier que le Congo est un, indivisible et il le restera ».

Outre cela, le Conseil de sécurité de Nations-Unies doit formellement condamner le Rwanda et l’Ouganda et leur demander de retirer leurs troupes de la RDC, estime l’opposant au régime en place. Cette agression est, en effet, martèle-t-il, une violation grave de la Charte des Nations-Unies. Martin Fayulu affirme qu’il faut par ailleurs trouver une solution immédiate dans le sens d’éloigner les FDLR et les ADF de la RDC. Il faut également, explique l’homme politique, mettre un terme au mandat actuel de la MONUSCO et la remplacer par une nouvelle mission qu’on appellerait ONURDC (Opération des Nations-Unies en RDC) avec un mandat offensif de rétablissement de la paix et de maintien de l’intégrité territoriale de la RDC.

KMC, Kinshasa

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
19 + 23 =


error: Content is protected !!