Actualité

Meurtre de Patrick Mulima à Goma : Au delà de l’assistance du gouvernement provincial, le député Lumbulumbu veut que les auteurs soient traqués et jugés

Congo Rassure Share

Meurtre de Patrick Mulima à Goma : Au delà de l’assistance du gouvernement provincial, le député Lumbulumbu veut que les auteurs soient traqués et jugés


Le gouverneur militaire du Nord-Kivu, Constant Ndima, vient d’assister la famille de Patrick Mulima Sadiki d’une somme de 10.000$ pour l’organisation des obsèques ce dimanche 1er mai au cimetière.
JP Lumbulumbu, député provincial du Nord-Kivu et vice-président de l’assemblée provinciale

Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu, Constant Ndima, vient d’assister la famille de Patrick Mulima Sadiki avec une somme de 10.000$ pour l’organisation des obsèques ce dimanche 1er mai au cimetière de Makao. Ce jeune a été abattu par des incconus le 27 avril 2022 à Goma. Malgré cette action, le député provincial Jean-Paul Lumbu-lumbu, exige un « procès en flagrant délit » contre cet assassinat.

Cet argent servira également à venir en aide à la femme enceinte, Mme NURITI, qui a été également atteinte par balles qui suit un traitement dans un centre de santé, ainsi qu’au jeune Masudi Majuda qui a également été blessé par balles.

Le député Jean-Paul Lumbulumbu, vice-président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, qui a rendu visite aux familles des victimes, a adressé une lettre à l’autorité provinciale, à la demande de la jeunesse urbaine. Celle-ci souhaitait que l’élu fasse un plaidoyer auprès du Gouverneur militaire pour couvrir tous les besoins. JP Lumbulumbu a trouvé satisfaction au regard de la réponse qui ne s’est pas fait attendre, le gouvernement provinciale ayant accepter d’assister les victimes ou leurs proches.

Jean Paul Lumbulumbu a cependant promis de poursuivre l’affaire afin que le meurtrier soit retrouvé et puisse faire face à la rigueur de la loi. Il indique souhaiter que l’auteur du crime soit poursuivi en flagrant délit.

« Je suis très reconnaissant de l’attitude du gouverneur militaire du Nord-Kivu pour sa réponse à notre demande d’assistance à toutes les familles victimes de l’insécurité dans la ville avec l’assassinat de notre jeune frère Patrick Mulima Sadiki, La femme enceinte qui a été touchée par balles, et un autre jeune homme également blessé par balles. Le gouverneur a compris les cris des victimes à travers la lettre qui lui a été adressée, mais ce qui reste à faire, c’est de pouvoir mener des enquêtes urgentes, trouver les auteurs et les traduire en justice pour un procès en flagrant délit. Dès lundi, je veux moi-même m’impliquer pour obtenir gain de cause », a déclaré le député provincial Jean-Paul Lumbulumbu qui dit être aussi un fils de Goma, ayant grandi à Goma et dont le devoir de député lui impose de rester aux côtés de sa population.

À cette occasion l’élu de Lubero est revenu sur l’historique de six (6) mois d’insécurité dans la ville de Goma, au cours desquels il a noté que plus de 120 personnes sont mortes. Par conséquent, il estime que la situation sécuritaire n’est pas encore maîtrisée.

Toutefois, le vice-président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu appelle tous les jeunes de Goma à collaborer davantage avec les services de sécurité, afin qu’une telle situation ne puisse plus se reproduire.

Emmanuel MWENE, GOMA
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
7 + 18 =


error: Content is protected !!