Sécurité

Mort d’un homme impliquant des éco-gardes du Parc des Virunga à Kasindi : les gardes en patrouille ont été attaqués à l’arme blanche, affirme l’ICCN

Congo Rassure Share

Mort d’un homme impliquant des éco-gardes du Parc des Virunga à Kasindi : les gardes en patrouille ont été attaqués à l’arme blanche, affirme l’ICCN


Après l’incident survenu mercredi impliquant les éco-gardes du parc national des Virunga, l’Institut congolais pour la conservation de la nature explique et indique que ses éléments ont été attaqués par des porteurs d’armes blanches.
Mort d'un homme impliquant des éco-gardes du Parc des Virunga à Kasindi : les gardes en patrouille ont été attaqués à l'arme blanche, affirme l'ICCN
Mort d’un homme impliquant des éco-gardes du Parc des Virunga à Kasindi : les gardes en patrouille ont été attaqués à l’arme blanche, affirme l’ICCN

Que s’est-il réellement passé dans la cité frontalière de Kasindi ce mercredi ? Selon l’ICCN, dans la matinée du 21 septembre 2022, des éco-gardes du PNVi en patrouille de routine sur l’axe Vimbao-Kasindi/Kubiliha ont été brutalement attaqués à la machette en plein parc par une foule d’envahisseurs munis d’armes blanches.

Selon l’institut, au cours de cette attaque surprise, le chef d’équipe des patrouilleurs a été grièvement blessé et son arme a été emportée. La même source affirme que l’éco-garde blessé suit actuellement un traitement approprié dans un établissement de santé local. Cependant, les autres éco-gardes de cette patrouille ont réussi à récupérer l’arme du chef d’équipe des mains de la foule qui tentait de la manipuler, rassure la structure.

L’ICCN, dont les éléments sont accusés d’avoir ôté la vie à un homme et blessé un autre, explique en outre, que c’est dans ces circonstances, qu’elle qualifie de légitime défense, que ces personnes ont malheureusement été touchées. La structure reconnaît également que “l’un a succombé à ses blessures et l’autre est encore soigné dans une structure sanitaire de la place”, et présente ses condoléances aux familles des victimes.

Tout en réitérant sa détermination à poursuivre sa mission légale de protection du Parc national des Virunga dans le respect des droits de l’homme et tout en appelant la population à la paix et au dialogue, l’ICCN dit condamner les attaques récurrentes contre son personnel dans cette zone et déplore les tentatives de manipulation de la population. Il déplore également les dégâts causés par cet incident qui a coûté la vie à une personne et appelle la justice à faire la lumière sur cet événement afin que les auteurs répondent de leurs actes et s’engage à se mettre à la disposition de la justice.

Pour rappel, c’est vers midi de ce mercredi 21 septembre 2022 dans le quartier Congo ya sika de Kasindi que des éco-gardes en patrouille de jour ont tiré sur un agriculteur qui est mort et en ont grièvement blessé un autre, selon les informations de Muke Lambert, chef de ce quartier. Le chef, qui a déclaré qu’il s’agissait des écogardes qui tentaient d’appréhender des personnes qui selon les premières informations désherbaient leurs champs pourtant en dehors des limites du parc national des Virunga, a appelé l’ICCN à adopter une stratégie de conservation communautaire et non policière. “Et j’exhorte mes administrés à ne pas entrer eux aussi dans le parc national des Virunga, qui est protégé par la loi du pays”, a ajouté Muke Lambert.

KMC

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
6 × 9 =


error: Content is protected !!