ActualitéSécurité

Nord-Kivu : 69 élèves qui demandaient la présence de Félix Tshisekedi à Beni brutalisés et interpellés par la police

Une trentaine de civils libérés des mains des combattants ADF par l'armée loyaliste
Congo Rassure Share

Nord-Kivu : 69 élèves qui demandaient la présence de Félix Tshisekedi à Beni, brutalisés et interpellés par la police

Les élèves se rendant à la Mairie de Beni pour se joindre à ceux qui y campent depuis 8 jours, pour réclamer le retour la paix. Ph: droit tiers

Par Daudi AminCongorassure /Nord-Kivu

69 (soixante-neuf) élèves, parmi lesquels on compte ceux qui sont venus de Oicha pour exiger la présence de Félix Tshisekedi à Beni, ont été brutalisés, puis interpellés par la police urbaine de la ville de Beni dans l’après-midi de ce jeudi 29 avril 2021.

Il leur est reproché le vagabondage, la mendicité et trouble à l’ordre public. Interpellés, ils ont été conduits à la prison pour enfant de la ville de Beni.

Avant cela, des éléments de la police ont fait usage de bombes à gaz lacrymogènes et de tirs de sommation pour les disperser alors qu’ils tentaient de se réunir au boulevard Nyamwisi en plein centre ville de Beni.

Elie Vahumawa, défenseur des droits de l’homme, qui a assisté à ces arrestations se dit indigné par l’acte que vient de poser la police. « Les élèves viennent d’être arrêtés en uniformes et conduits dans la maison carcérale ainsi vêtus. Ce sont des petits enfants » explique t-il.

Etant sur place à la prison, il exige la libération sans contrepartie des jeunes manifestants :  « Nous demandons que ces enfants soient relâchés immédiatement. La procédure suivie n’est pas normale, et encore moins les coups des balles. Nous ne pouvons pas tolérer que ces genres des choses puissent continuer dans un État qui se dit État de droit. »

Ceci intervient alors que des élèves et écoliers de Beni campent à l’hôtel de ville de Beni depuis maintenant 8 (huit) jours, pour exiger la présence physique du président de la République dans cette partie du pays.

À l’issue d’un entretien avec le président du conseil de l’Union Européenne Charles Michel ce jeudi 29 mars 2021 à Kinshasa, Félix Tshisekedi a appelé les élèves et écoliers de Beni au calme et à la retenue. Il a réaffirmé sa détermination de mettre fin aux massacres des civils à Beni avant de rassurer ces derniers qu’il sera avec eux dans un future très proche pour les écouter personnellement.

 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
11 × 19 =


error: Content is protected !!