ActualitéSécurité

Nord-Kivu : Au moins 7 morts et 22 blessés dans des violences entre jeunes dans le Nyiragongo

Congo Rassure Share

Par Chance P.

Au moins 7 morts et 22 blessés ont été enregistrés dans des violences entre des jeunes de la Notabilité Buhene et ceux de Munigi dans le territoire de Nyiragongo depuis la soirée du dimanche 11 Avril 2021.

Selon la société civile locale, deux jeunes ont été tués dimanche par des malfrats inconnus dans ce milieu, situation qui a provoqué la colère de leurs proches qui ont voulu, malheureusement,se rendre justice.

Ainsi, la situation a dégénéré tout l’avant-midi de ce lundi quand un groupe de jeunes venus de Munigi a tenté de s’attaquer à ceux qui vivent dans la Notabilité de Buhene les accusant d’avoir tué leurs proches, apprend t-on de la société civile locale.

Le Gouverneur du Nord-Kivu Carly Nzanzu, qui a effectué une ronde de réconfort aux chevets des blessés dans quelques hôpitaux de Goma, a dans un message adressé à la population, annoncé que des manifestations publiques sont dorénavant suspendues sur tout l’ensemble de la province du Nord-Kivu. Dans le souci de mettre fin aux dégâts collatéraux, l’exécutif provincial vient également d’instaurer un bouclage systématique de 18 heures à 06 heures du matin, en commune de Karisimbi et en territoire de Nyiragongo, spécialement dans la chefferie de Bukumu. Cela pourra permettre aux services de sécurité de contrôler des mouvements des citoyens et surtout, de mieux sécuriser la population.

Selon certaines sources bien introduites au gouvernorat, l’honorable ADELE BAZIZANE, élue de Nyiragongo, et présente dans la suite du Gouverneur lors de sa descente sur terrain, a essuyé des jets des pierres.

Réagissant à cette situation, le député national Muteule, élu de Nyiragongo appelle toute les parties au calme.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
13 × 29 =


error: Content is protected !!