ActualitéSécurité

Nord-Kivu /Butembo : Accrochage entre policiers et taximen, les activités économiques ont momentanément tourné au ralenti

Congo Rassure Share

Nord-Kivu /Butembo : Accrochage entre policiers et taximen, les activités économiques ont momentanément tourné au ralenti


Par Martin Leku –CongoRassure/ Butembo

Un accrochage a eu lieu entre les éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) et un groupe des conducteurs de Moto, en plein centre-ville de Butembo, en province du Nord-Kivu, vers 15 heures locales de ce mardi 22 juin 2021.

L’élément déclencheur de cette altercation a été l’interpellation d’un conducteur de moto taxi par un agent de la police de circulation routière (PCR), au niveau du croisement de l’avenue de l’Eglise et le boulevard Joseph Kabila.

Cet agent de la PCR lui a exigé d’exhiber ses documents de bord. Le taximan qui conduisait un triporteur a signifié qu’il fait partie d’une des associations de taximen. Pour preuve, il a montré son gilet.

C’est en ce moment que les siens sont venus à sa rescousse. Un commerçant qui s’est mêlé à la foule déchaînée, a voulu en profiter pour agresser l’un des éléments de l’ordre présents. La foule a suivi le mouvement et en colère, elle a commencé à jeter des projectiles aux éléments de la police.

L’un des agents de la PCR commis à cette position, a alerté l’état-major pour un renfort. Des policiers ont été dépêchés sur le lieu afin de régler le problème. Quelques minutes après, le motard a été libéré avec sa moto mais le commerçant intrus a été détenu.

La foule devenue immense s’est déchaînée une fois de plus sur les policiers venus en renfort. Pour se frayer un passage, les éléments de l’ordre ont dû tirer plusieurs coups de sommation pour disperser les manifestants. Aucun blessé n’a été enregistré durant l’accrochage.

Cette situation a provoqué une paralysie momentanée des activités économiques ainsi que la circulation sur cet axe routier. Des marchands environnants ont dû fermer leurs boutiques. Des passants, quant eux, ont dû contourner le chemin.

Le commerçant arrêté a été transféré au commissariat urbain de la PNC pour des instructions approfondies de son dossier.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
21 ⁄ 21 =


error: Content is protected !!