Sécurité

Nord-Kivu : En territoire de Beni, l’armée arrête quatre personnes soupçonnées de collaborer avec les ADF

Congo Rassure Share

Nord-Kivu : En territoire de Beni, l’armée arrête quatre personnes soupçonnées de collaborer avec les ADF


Dans le territoire de Beni, dans la commune rurale de Bulongo, les services spécialisés ont appréhendé quatre personnes soupçonnées de collaborer avec les combattants du groupe terroriste Allied Democratic Forces (ADF).

Nord-Kivu : En territoire de Beni, l’armée arrête quatre personnes soupçonnées de collaborer avec les ADF

Les quatre arrestations ont eu lieu le mercredi 8 juin. Selon les informations rendues publiques par le porte-parole des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) dans le secteur opérationnel Sokola 1, la première personne arrêtée est accusée d’avoir facilité l’attaque de l’ennemi dans la commune de Bulongo.

L’incriminé, dont le nom est Muhindo Makosa, après un interrogatoire préliminaire, selon le capitaine Antony Mwalushay,  a fini par dénoncer trois autres collaborateurs qui ont également été arrêtés par l’armée régulière.

“C’est un collaborateur des ADF. Il a aidé l’ennemi à entrer sans passer par les positions militaires. Nous avons saisi une arme de type AK47 et des munitions cachées dans la forêt et il s’en servait la nuit en allant contacter ces terroristes”, a alors révélé le capitaine, déplorant le fait que l’ennemi profite du soutien de certains compatriotes pour réaliser ses basses œuvres.

“Nous le disons à chaque fois, l’ennemi ne peut jamais être fort sans le soutien de nos compatriotes. Il y a certains compatriotes qui sont vraiment déterminés à collaborer avec l’ennemi. Ce monsieur que nous a encore permit de mettre la main sur trois personnes qui sont entrain d’être interrogées par nos services”, a par ailleurs déclaré le porte-parole des FARDC dans cette partie du Nord-Kivu.

 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
25 × 11 =


error: Content is protected !!